Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Yak en Chine
  • Yak en Chine
  • : Yannick en Chine Récit d'un ancien étudiant français en master en Chine, grand voyageur aux quatre coins de l'empire du milieu, maintenant ingénieur dans un grand groupe français à Handan dans la province du Hebei. Étudier à Tsinghua, à Pékin, voyager et travailler en Chine, aller à la rencontre de la culture et de la langue chinoise, apprendre le mandarin ou habiter à Handan, vous trouverez de tout ici !
  • Contact

Visiteur...

Tianjin Capitale : Hefei Chongqing Macao Capitale : Haikou Capitale : Changsha Capitale : Nanning Capitale : Guiyang Capitale : Xining Capitale : Islamabad Capitale : Fuzhou. Sites visites : Wuyishan, Quanzhou, Xiamen Capitale : Hangzhou. Sites visites : seulement Hangzhou... Capitale : Nanchang. Sites visites : Nanchang, Lushan, Jiuijiang, Jingdezhen Capitale : Jinan Capitale : Hohhot Capitale : Xi'an Capitale : Yinchuan Capitale : Lanzhou Capitale : Urumqi Capitale : Seoul. Sites visites : seulement Seoul... Pekin, c'est la que j'habite, a l'universite Tsinghua. Je n'y suis donc plus un touriste... Sites visites : le Bund, Pudong, Salon de l'auto, Jinmao tower, Maglev Sites visites : Kowloon, Hong-Kong Island, Temple Street, Tsim sha sui, Victoria Peak Capitale : Canton. Sites visites : Canton, Heyuan (mariage), Zhongshan Capitale : Nankin. Sites visites : seulement Nankin... Capitale : Harbin. Sites visites : Harbin, festival de sculptures de glace Capitale : Changchun. Sites visites : seulement Changchun... Capitale : Shenyang. Sites visites : Shenyang, Benxi, Dandong, grande muraille a Hushan Capitale : Shijiazhuang. Sites visites : Shanhaiguan Capitale : Taiyuan. Sites visites : Pingyao, Datong, Monastere Suspendu, Grottes de Yungang Capitale : Zhengzhou. Sites visites : Nanyang, temple Shaolin (Songshan) Capitale : Wuhan. Sites visites : Wuhan, Xiantao (chez Lina) Capitale : Kunming. Sites visites : Kunming, Dali, Lijiang, Tiger Leaping Gorge Capitale : Chengdu. Sites visites : Chengdu, Emeishan Capitale : Lhasa. Sites visites : Lhasa, lac Nam-Tso, Gyantse, Shigatse, Tingri, Everest Base Camp, Tanggula Express Ce blog relate la vie d'un ancien étudiant français à l'université Tsinghua, travaillant maintenant pour un grand groupe français à Handan dans le Hebei . Ce séjour en Chine est ponctué par de très nombreux voyages aux quatre coins de l'Empire du Milieu.

Pour s'y retrouver, les articles sont rangés dans diverses catégories (en particulier les provinces pour les voyages), que l'on retrouve dans la colonne de gauche. La categorie Beijing regroupe aussi bien les week-ends et excursions dans la banlieue de la capitale que des aspects de la vie quotidienne specifiques à Pékin. La vie universitaire est racontée dans la catégorie Tsinghua, et la catégorie Handan relate notre nouvelle vie dans le Hebei. La catégorie Chine traite plus des aspects culturels généraux, hors linguistiques qui sont abordés dans Langue chinoise. Une page recense tous nos voyages en Chine, avec une carte en grand format ainsi que des liens vers tous les articles correspondants.


La monnaie utilisée en Chine est le yuan (8.5 pour un euro). La population chinoise représente 20 fois celle de la France, et sa superficie est 17 fois supérieure.

 

大部分的文章只有法语,但是有些文章中法文都有,列单跟着链接。Voir ici la liste des articles disponibles en version bilingue.

Liens

Aujourd'hui en Chine, site d'information en francais sur la Chine, souvent très partial mais informatif en prenant le recul nécessaire
Chine nouvelle, le site en francais de l'agence de presse officielle chinoise - un peu l'opposé du lien précédent

samphotographie Une galerie de photos, créée par un passionné de Chine et d'escalade

Si Mao savait ...

Mon compte Youtube : toutes les videos

Dictionnaire chinois-francais  en ligne
Dictionnaire chinois unilingue avec quelques traductions en anglais, tres complet

Meteo en Chine

Tsinghua, le site de mon universite

 

Le blog de Lina, tout neuf, avec beaucoup de photos, et (mais...) en chinois !

2 juin 2006 5 02 /06 /juin /2006 08:29

     Les poésies de la dynastie des Tang (618-907) sont particulièrement célèbres. En voici un ; classique parmi les classiques, d’une concision et d’une précision remarquables. Il est l’œuvre du poète Li Bai (李白) (701-762). Je l’ai appris aujourd’hui, c’est le premier poème que je vais essayer de retenir ! La Chine des empereurs fonctionnait sous un système de grands concours impériaux. Les candidats de toutes origines sociales pouvaient concourir pour divers grades de lettrés, qui leur donnaient ensuite accès à une carrière mandarinale. Pour cela, ils étaient jugés sur leurs qualités littéraires et devaient avoir une connaissance très poussée de quelques œuvres des grands maîtres comme Confucius. Quand on dit très poussée, cela revient à connaître par cœur des ouvrages entiers comme les « Dits et propos de Confucius », à avaler également des centaines ou milliers de poèmes, pour qu’ensuite chacune des dissertations qu’ils auraient à écrire soit parsemée (remplie ?) de références littéraires, souvent à tel vers célèbre ou telle façon de parler. Une dissertation ainsi écrite est logiquement totalement incompréhensible à qui n’a pas la même connaissance approfondie d’une partie de la littérature chinoise.

 

Bref, voici le poème !

 

静夜思

 床前明月光                chuang qian ming yue guang1

疑是地上霜                yi shi di shang shuang1

举头望明月                ju tou wang ming yue4

低头思故乡                di tou si gu xiang1

Les poèmes de la dynastie des Tang (唐诗, tang shi) sont formés de 4 vers (绝句, jue ju) ou 8 vers (律诗, lü shi). Dans ceux de 4 vers, chaque vers comprend 5 ou 7 pieds, ce qui fait le même nombre de caractères. Ce poème ci est donc un 五字绝句.

 

Voilà une tentative de traduction, mais il doit en exister une “officielle” bien plus adéquate et qui rime aussi en français dans une anthologie de poèmes chinois traduits en français.

 Songes d’une calme nuit

 L’éclat de la lune se reflète au pied de mon lit,

 Serait-ce du givre sur le sol ?

 Je lève la tête pour contempler la clarté de la lune,

 En la baissant vers le sol je pense à mon pays natal.

J’ai indiqué les tons du dernier pied de chaque vers. Ce poème est construit selon la rime « ping ping zi ping », ce qui veut dire deux tons plats, puis un ton sec descendant, et à nouveau un ton plat. Les trois tons plats riment également. L’harmonie de la prononciation et des tons contribue fortement au charme du poème. Puisque je parle des tons et de la prononciation, voilà une petite considération à propos des différences de points de vue entre français et chinois lorsqu’on a mal entendu un mot, ou lorsqu’il a été mal prononcé. Le français va chercher un mot se prononçant de la même manière, mais avec un ton différent, alors que le chinois va chercher un caractère de même ton se prononçant différemment. Et comme nous, pauvres étudiants français, retenons principalement la prononciation et pas le ton, il faut fréquemment de nombreux essais avant de se faire comprendre si l’on veut dire un mot précis sans connaître le bon ton…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

helo 24/11/2008 15:11

je vous souhaite beaucoup de bonheurs
moi aussi j`aime un chinois mais c`est facile tous les jours car on a des difficulter a communique je parle tres peu chinois et lui tres peu francais. bye