Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Yak en Chine
  • Yak en Chine
  • : Yannick en Chine Récit d'un ancien étudiant français en master en Chine, grand voyageur aux quatre coins de l'empire du milieu, maintenant ingénieur dans un grand groupe français à Handan dans la province du Hebei. Étudier à Tsinghua, à Pékin, voyager et travailler en Chine, aller à la rencontre de la culture et de la langue chinoise, apprendre le mandarin ou habiter à Handan, vous trouverez de tout ici !
  • Contact

Visiteur...

Tianjin Capitale : Hefei Chongqing Macao Capitale : Haikou Capitale : Changsha Capitale : Nanning Capitale : Guiyang Capitale : Xining Capitale : Islamabad Capitale : Fuzhou. Sites visites : Wuyishan, Quanzhou, Xiamen Capitale : Hangzhou. Sites visites : seulement Hangzhou... Capitale : Nanchang. Sites visites : Nanchang, Lushan, Jiuijiang, Jingdezhen Capitale : Jinan Capitale : Hohhot Capitale : Xi'an Capitale : Yinchuan Capitale : Lanzhou Capitale : Urumqi Capitale : Seoul. Sites visites : seulement Seoul... Pekin, c'est la que j'habite, a l'universite Tsinghua. Je n'y suis donc plus un touriste... Sites visites : le Bund, Pudong, Salon de l'auto, Jinmao tower, Maglev Sites visites : Kowloon, Hong-Kong Island, Temple Street, Tsim sha sui, Victoria Peak Capitale : Canton. Sites visites : Canton, Heyuan (mariage), Zhongshan Capitale : Nankin. Sites visites : seulement Nankin... Capitale : Harbin. Sites visites : Harbin, festival de sculptures de glace Capitale : Changchun. Sites visites : seulement Changchun... Capitale : Shenyang. Sites visites : Shenyang, Benxi, Dandong, grande muraille a Hushan Capitale : Shijiazhuang. Sites visites : Shanhaiguan Capitale : Taiyuan. Sites visites : Pingyao, Datong, Monastere Suspendu, Grottes de Yungang Capitale : Zhengzhou. Sites visites : Nanyang, temple Shaolin (Songshan) Capitale : Wuhan. Sites visites : Wuhan, Xiantao (chez Lina) Capitale : Kunming. Sites visites : Kunming, Dali, Lijiang, Tiger Leaping Gorge Capitale : Chengdu. Sites visites : Chengdu, Emeishan Capitale : Lhasa. Sites visites : Lhasa, lac Nam-Tso, Gyantse, Shigatse, Tingri, Everest Base Camp, Tanggula Express Ce blog relate la vie d'un ancien étudiant français à l'université Tsinghua, travaillant maintenant pour un grand groupe français à Handan dans le Hebei . Ce séjour en Chine est ponctué par de très nombreux voyages aux quatre coins de l'Empire du Milieu.

Pour s'y retrouver, les articles sont rangés dans diverses catégories (en particulier les provinces pour les voyages), que l'on retrouve dans la colonne de gauche. La categorie Beijing regroupe aussi bien les week-ends et excursions dans la banlieue de la capitale que des aspects de la vie quotidienne specifiques à Pékin. La vie universitaire est racontée dans la catégorie Tsinghua, et la catégorie Handan relate notre nouvelle vie dans le Hebei. La catégorie Chine traite plus des aspects culturels généraux, hors linguistiques qui sont abordés dans Langue chinoise. Une page recense tous nos voyages en Chine, avec une carte en grand format ainsi que des liens vers tous les articles correspondants.


La monnaie utilisée en Chine est le yuan (8.5 pour un euro). La population chinoise représente 20 fois celle de la France, et sa superficie est 17 fois supérieure.

 

大部分的文章只有法语,但是有些文章中法文都有,列单跟着链接。Voir ici la liste des articles disponibles en version bilingue.

Liens

Aujourd'hui en Chine, site d'information en francais sur la Chine, souvent très partial mais informatif en prenant le recul nécessaire
Chine nouvelle, le site en francais de l'agence de presse officielle chinoise - un peu l'opposé du lien précédent

samphotographie Une galerie de photos, créée par un passionné de Chine et d'escalade

Si Mao savait ...

Mon compte Youtube : toutes les videos

Dictionnaire chinois-francais  en ligne
Dictionnaire chinois unilingue avec quelques traductions en anglais, tres complet

Meteo en Chine

Tsinghua, le site de mon universite

 

Le blog de Lina, tout neuf, avec beaucoup de photos, et (mais...) en chinois !

21 juillet 2006 5 21 /07 /juillet /2006 10:58

Cet article fait partie de la serie sur le grand voyage en Chine a l'ete 2006, au Shanxi, Tibet, Sichuan, a Hong-Kong, Nankin, et dans le Henan. Voici la page principale.



Visite express de la region du Shanxi, en seulement deux jours. C'est sur, j ai rate plein de choses, mais je n'ai pas chome non plus !

Arrive vers 11h par le train de nuit Pekin Pingyao, qui finalement etait une couchette et pas un assis dur, ma premiere preoccupation, qui est celle de tout voyageur n ayant rien prevu a l avance, est d acheter les prochains billets de train. En fait, prendre le train en Chine est une activite assez particuliere. Impossible d acheter des billets plus de 5 ou 10 jours a l avance, et surtout impossible d acheter des billets au depart d une autre gare que celle ou on est. Ce qui veut dire, par exemple, que quand des touristes passent par une agence de voyage pour planifier un voyage longtemps a l avance, l agence ne peut quand meme acheter des billets qu au dernier moment.

dans le train, en couchettes dures Image Hosted by ImageShack.us

Deux suedois sont egalement a Pingyao ce matin, et apprennent avec lassitude (surtout la fille) qu il ne reste que des billets de nuit sans place. Standing tickets. Ils vont a Xi'an, mais pour ceux qui rentrent a Pekin, ou qui vont a Datong {comme moi), c est pareil. On peut arriver en bonne sante a Pingyao, mais pas en repartir ! C est sur que c est  economique, 34 yuan pour 10 h de train, ca peut aller. J en prends un au cas ou pour le soir meme, esperant mieux plus tard.

toujours dans le train, mais en video

Mais a peine sorti de la gare, les representants des hotels locaux se ruent sur nous pour nous proposer leurs services d hebergement, de massage, et d intermediaire pour les billets de train ! L'explication de l absence de billets est simple. On alimente le commerce local des intermediaires, laissant vingt yuan de commission au passage dans chaque billet.

Enfin bref, Pingyao est classe au patrimoine mondial de l unesco, ce qui est cense justifier l absence de demolition, mais apparemment aussi l absence de renovation dans toute la ville. En fait, seul le centre a l interieur des murailles est classe. L exterieur, les abords de la gare et tout l ensemble, est completement typique de la Chine industrielle non touristique. Ne presente donc pas vraiment d interet pour un touriste seul, sauf s il s agit d y aller avec des chinois.

Pingyao

Image Hosted by ImageShack.us

Pingyao hors des murailles

Image Hosted by ImageShack.us

Et c est justement ce qui m arrive, assis au "restaurant" dans la rue, pour 12 yuan et devant en jeter plus de la moitie (je n avais pourtant rien mange depuis la veille), des etudiants m abordent et proposent de venir avec eux dans leur ville natale, a une trentaine de kilometres de la. Une telle occasion ne se refuse pas ! Tant pis pour Pingyao, je n aurai fait que me promener dans les rues une heure ou deux, mais je prefere aller a la campagne avec les locaux.

Apres une demi heure de marche au bord de la route pour rejoindre la gare routiere, la dizaine d etudiants negocie aprement le prix du retour en bus (pourtant officiel), faisant jouer la concurrence avec les divers chauffeurs prives. Beau spectacle, puisque chacun commence a discuter avec les chauffeurs, on change deux ou trois fois d avis, les encheres baissent et on s en sort pour 5 yuan chacun. Je pars avec deux d entre eux directement chez eux, dans un "quartier" completement delabre, et je m attends a arriver dans un taudis sympathique plus ou moins au milieu des gravats. Eh bien non !

Au milieu des maisons en ruine (qui ne sont en fait que des depots de materiel usage, mais ca en fait quand meme beaucoup !), et surtout des regards ahuris des habitants qui doivent voir un blanc dans cette rue pour la premiere fois, nous arrivons vers une maison a l aspect traditionnel des habitations individuelles modernes. Une cour centrale, avec 4 batiments autour, aux quatres points cardinaux. Traditionnellement, les gens vivent dans l edifice nord, et la cuisine, salle de bains, et autres depots sont repartis sans regle dans les autres. Un chien de taille moyenne mais passablement excite aboie a nous percer les tympans, il pourrait faire un bon gardien mais apparemment il passe ses journees attache dans le "jardin-cour" central. Il n aura donc pas mes mollets, mais je sens qu il en a bien envie !

La partie d habitation est completement moderne, un ensemble home-cinema avec des enceintes aussi grandes que moi trone au milieu du salon, la chambre des parents est a gauche, et celle des deux enfants a droite. Ils ont un ordinateur, un acces internet, tout va bien ! Si la salle de bains et la cuisine sont plus rustiques, par contre, les toilettes sont franchement d un autre age ! Un trou dans le beton, sous un porche dans un coin de la cour, et c est tout, les mouches en plus ! Que de contrastes...

Ils vivent a 30 km de pingyao, mais c etait aujourd'hui la premiere fois que les enfants (18 et 20 ans tout de meme) s y rendaient ! Et elles ne sont jamais sorties de la province (certes assez grande, mais quand meme). C etait l occasion revee de parler avec des etrangers (et d exercer leur anglais, les livres n aidant pas beaucoup a la prononciation), et pour moi une excellente occasion de mieux decouvrir la vie des gens d ici.

Je leur propose de les inviter au restaurant le soir avant de reprendre le train, et apres maints refus, elles finissent par accepter. Mais c est surtout pour avoir l occasion pour elles d essayer pour la premiere fois le fast food de la ville (祁县), symbole de l amerique, de l occident, des green card dont les gens revent, et de la modernite. Ici, aller au fast food coute deux ou trois fois plus cher que de bien manger dans un vrai restaurant dans la ville. Et symetriquement, c est deux ou trois fois moins bon. Et je n etais pas le seul a le penser ! Hamburger a moitie vide, frites toutes dures... pas terrible ! Mais c etait une experience a faire (plutot pour elles que pour moi...).

J emporte les pop corn inclus dans le menu, pensant les offrir a un gamin dans le train, mais a cause de l odeur je craque, et jette le paquet entier dans la gare avant de monter dans le train.

Et la, une fois installe sur ma couchette, que du bonheur ! Confortable, pas trop de bruit, et meme si je dois me lever a 5h c est de loin ma meilleure nuit depuis que je suis la. Apres une nuit dans l avion, une dans un dortoir sur une planche de bois et attaque toute la nuit par les moustiques, et une nuit dans une vieux train dans le canicule, je profite enfin vraiment de l economie du voyage de nuit. Oui, pas d hotel a payer ! Mais avec encore une troisieme nuit ce soir dans le train, je commence a etre vraiment sale, et il va etre temps de songer a trouver une vraie chambre avec une douche... Enfin, mes voisins ne se plaignent pas encore de l odeur.

Arrive donc le matin du 21 juillet a Datong, je sympathise avec deux italiens, qui vont passer avec moi une partie de la journee. Le guichet pour acheter les billets suivants n ouvre que deux heures apres notre arrivee (6h), mais sitot sortis de la gare, les voyagistes au noir se precipitent pour nous proposer leurs services. Les deux majeures attractions autour de la ville sont les caves de Yungang 云冈石窟 et le monastere suspendu 悬空寺, a deux 75 km de la. C est plus pratique a trois de prendre un taxi pour la journee. Les negociations sont peu evidentes, puisqu il faut regulierement discuter entre nous en anglais avant de revenir en chinois vers le "dealer". Et comme a chaque passage de la police sur la grande place, il doit aller se cacher un peu plus loin, on ne gagne pas vraiment de temps. On arrive quand meme a nos fins, 80 yuan chacun pour le circuit complet d environ 5 ou 6 heures. Peu de risques de se faire avoir : le taxi est un taxi officiel, qui risque gros si on se plaint; le type doit nous acheter dans la matinee nos billets de train et de bus pour continuer le voyage (commission de 20 yuan au passage...) et doit donc attendre qu'on rentre en bonne sante sinon il a achete des billets pour rien. Et ce ne sont pas les 50 kilos du chauffeur qui nous font vraiment peur... Comme prevu, tout se passe tres bien, le monastere suspendu est un site fabuleux, construit dans et sur la roche au milieu d une falaise, et les grottes de Yungang presentent une incroyable collection de bouddhas d une quinzaine de metres de haut, eriges il y a 1500 ans. Bref, excellente journee, que je conclus dans Datong meme, naviguant entre les divers temples de la cite.

Monastere suspendu

Image Hosted by ImageShack.us 

 

 Encore le hanging monastery

Image Hosted by ImageShack.us

 bouddha a Yungang

Image Hosted by ImageShack.us

 un autre bouddha a Yungang

Image Hosted by ImageShack.us

 apercu du site, patrimoine mondial de l'UNESCO (30 sites en Chine !)

Au passage, une anecdote amusante, celle de la chinoise qui "voulait" essayer le chameau a l entree des grottes mais avait trop peur. Le maitre de la bete monte donc d abord dessus, et l invite a la rejoindre, bien coincee entre lui et la bosse avant. Une fois montee, elle craque, et se met a hurler et a pleurer sur la pauvre bete, qui n a pourtant avance que d environ trois metres a un rythme de tortue... une photo bientot ! Mais ne soyons quand meme pas trop cruels... Malgre le nombre impressionnant de touristes chinois, beaucoup n'ont qu'une experience tres limitee de tout ce qui est un peu exotique.

la voici en photo... c'est mal de se moquer, mais bon, on n'etait pas les seuls morts de rire !

Image Hosted by ImageShack.us

Ce soir donc, retour a Pekin, un peu de repos avant le depart au Tibet du 24. Peut etre l occasion d aller essayer les brochettes exotiques de la ruelle des snacks de Wangfujing 王府井小吃街. Scorpions (vivants et gesticulant encore une minute avant de passer sur le gril), hippocampes, etoiles de mer, vers a soie ou cigales, chacun peut y trouver son bonheur !

Image Hosted by ImageShack.us

Partager cet article

Repost 0
Published by Yak - dans Shanxi 晋
commenter cet article

commentaires