Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Yak en Chine
  • Yak en Chine
  • : Yannick en Chine Récit d'un ancien étudiant français en master en Chine, grand voyageur aux quatre coins de l'empire du milieu, maintenant ingénieur dans un grand groupe français à Handan dans la province du Hebei. Étudier à Tsinghua, à Pékin, voyager et travailler en Chine, aller à la rencontre de la culture et de la langue chinoise, apprendre le mandarin ou habiter à Handan, vous trouverez de tout ici !
  • Contact

Visiteur...

Tianjin Capitale : Hefei Chongqing Macao Capitale : Haikou Capitale : Changsha Capitale : Nanning Capitale : Guiyang Capitale : Xining Capitale : Islamabad Capitale : Fuzhou. Sites visites : Wuyishan, Quanzhou, Xiamen Capitale : Hangzhou. Sites visites : seulement Hangzhou... Capitale : Nanchang. Sites visites : Nanchang, Lushan, Jiuijiang, Jingdezhen Capitale : Jinan Capitale : Hohhot Capitale : Xi'an Capitale : Yinchuan Capitale : Lanzhou Capitale : Urumqi Capitale : Seoul. Sites visites : seulement Seoul... Pekin, c'est la que j'habite, a l'universite Tsinghua. Je n'y suis donc plus un touriste... Sites visites : le Bund, Pudong, Salon de l'auto, Jinmao tower, Maglev Sites visites : Kowloon, Hong-Kong Island, Temple Street, Tsim sha sui, Victoria Peak Capitale : Canton. Sites visites : Canton, Heyuan (mariage), Zhongshan Capitale : Nankin. Sites visites : seulement Nankin... Capitale : Harbin. Sites visites : Harbin, festival de sculptures de glace Capitale : Changchun. Sites visites : seulement Changchun... Capitale : Shenyang. Sites visites : Shenyang, Benxi, Dandong, grande muraille a Hushan Capitale : Shijiazhuang. Sites visites : Shanhaiguan Capitale : Taiyuan. Sites visites : Pingyao, Datong, Monastere Suspendu, Grottes de Yungang Capitale : Zhengzhou. Sites visites : Nanyang, temple Shaolin (Songshan) Capitale : Wuhan. Sites visites : Wuhan, Xiantao (chez Lina) Capitale : Kunming. Sites visites : Kunming, Dali, Lijiang, Tiger Leaping Gorge Capitale : Chengdu. Sites visites : Chengdu, Emeishan Capitale : Lhasa. Sites visites : Lhasa, lac Nam-Tso, Gyantse, Shigatse, Tingri, Everest Base Camp, Tanggula Express Ce blog relate la vie d'un ancien étudiant français à l'université Tsinghua, travaillant maintenant pour un grand groupe français à Handan dans le Hebei . Ce séjour en Chine est ponctué par de très nombreux voyages aux quatre coins de l'Empire du Milieu.

Pour s'y retrouver, les articles sont rangés dans diverses catégories (en particulier les provinces pour les voyages), que l'on retrouve dans la colonne de gauche. La categorie Beijing regroupe aussi bien les week-ends et excursions dans la banlieue de la capitale que des aspects de la vie quotidienne specifiques à Pékin. La vie universitaire est racontée dans la catégorie Tsinghua, et la catégorie Handan relate notre nouvelle vie dans le Hebei. La catégorie Chine traite plus des aspects culturels généraux, hors linguistiques qui sont abordés dans Langue chinoise. Une page recense tous nos voyages en Chine, avec une carte en grand format ainsi que des liens vers tous les articles correspondants.


La monnaie utilisée en Chine est le yuan (8.5 pour un euro). La population chinoise représente 20 fois celle de la France, et sa superficie est 17 fois supérieure.

 

大部分的文章只有法语,但是有些文章中法文都有,列单跟着链接。Voir ici la liste des articles disponibles en version bilingue.

Liens

Aujourd'hui en Chine, site d'information en francais sur la Chine, souvent très partial mais informatif en prenant le recul nécessaire
Chine nouvelle, le site en francais de l'agence de presse officielle chinoise - un peu l'opposé du lien précédent

samphotographie Une galerie de photos, créée par un passionné de Chine et d'escalade

Si Mao savait ...

Mon compte Youtube : toutes les videos

Dictionnaire chinois-francais  en ligne
Dictionnaire chinois unilingue avec quelques traductions en anglais, tres complet

Meteo en Chine

Tsinghua, le site de mon universite

 

Le blog de Lina, tout neuf, avec beaucoup de photos, et (mais...) en chinois !

21 octobre 2006 6 21 /10 /octobre /2006 12:00
Les chinois sont - a juste titre - tres fiers de leur langue, dont l'ecriture est a peu pres inchangee depuis plusieurs millenaires (au moins 2...). Mais la forme des phrases a beaucoup evolue depuis l'antiquite. Les etudiants chinois sont tous passes par l'etude plus ou moins serieuse du chinois classique, a peine plus proche du chinois moderne que le latin ne l'est du francais. Et, comme le latin aide a la comprehension de mots inconnus, le chinois classique aide a comprendre les chengyu. Les Chengyu (成语) sont des associations de quatre caracteres ayant un sens tres precis, un emploi litteraire, mais qui font tres plaisir aux interlocuteurs lorsqu'on en case (sans se tromper) dans la conversation. Sans se tromper, car si les Chengyu sont tres nombreuses (plusieurs milliers), elles ont un emploi vraiment tres cadre. L'autre jour en cours de chinois, on a appris quatre chengyu pour dire qu'on etait vraiment content, mais une devant un paysage vaste, beau et inhabite, une apres avoir appris une excellente nouvelle, une devant une belle apparition, paysage ou humaine, et une pour exprimer le desir de se rendre vers un lieu ou on reve aller. Il reste encore pas mal d'autres situations ou on peut etre content, mais ca ne cadre pas pour ces chengyu ! Bref, revenons au classique...

Il y a des milliers de textes disponibles, et certains sont tres courts voire amusants, ce qui est tout a fait adapte aux ignorants etrangers desireux de ne pas le rester...

Bref, pour preparer l'examen de l'iINALCO (les Langues'O) a Paris l'an prochain, j'ai du m'y mettre, et ca a ete une excellente surprise !

Lire le chinois classique est un peu comme un jeu de piste : on arrive generalement a lire la majorite des caracteres, a connaitre en plus le sens classique de quelques uns, et le but est de reconstituer le sens de la phrase, sachant que les textes classiques sont concis a l'extreme : un caractere pour une idee, alors que le chinois moderne est generalement disyllabique. Dans notre livre de cours, les histoires sont "traduites" en langue moderne pour une comparaison, et la longueur moderne est -sans surprise- le double de la classique.

Voila un petit texte d'epoque assez amusant, et les traductions necessaires...

火烧裳尾

en chinois classique
有人性宽缓,冬日共人围炉,见人裳尾为火所烧,乃曰:"有一事,见之已久,欲言之,恐君性急;不言,恐君伤太多,然则言之是耶?不言之是耶?"人问何事,曰:"火烧君裳.“遂收衣火灭,大怒曰,”见之久,何不早道?"其人曰:“我言君性急,果实。”

en chinois moderne
有个人是个慢性子,冬天和别人一起围着炉子取暖,看见一个人衣裙的下摆被火烧着了,就说:“有一件事,我看见已经很久了,想要说,恐怕您性子急;不说,恐怕你损伤的太多,那么我说是对呢?还是不说对呢?”那人问他是什么事,他说:“火烧了您的衣裙。”于是那人收回衣裙,把火扑灭,大怒说:“看见很久了,为什么不早点说?"我说您性子急,果然是这样."

en francais ! (a la meme taille de police que le chinois, pour ne pas tricher...)
Le feu brule le bas d'une robe
Un homme au temperament plutot lent se rechauffe avec d'autres personnes autour d'un feu. Il se rend compte que le bas de la robe d'un de ses amis est en train de bruler, et dit aussitot : "Il y a quelque chose dont je me suis apercu depuis pas mal de temps deja, j'ai envie de le dire, mais je crains de vous affoler; mais si je ne le dis pas, je crains que vous n'en payiez les consequences. Que suis-je cense faire ? Le dire ou ne pas le dire ?" La personne concernee lui demandant de quelle affaire il s'agit, lui repond: "Le feu est en train de bruler votre robe." L'interesse retire aussitot son vetement du feu, et lui demande d'un air exaspere : "L'ayant vu depuis si longtemps, ne pouviez vous pas m'en avertir plus tot ?". Le premier de repondre : "J'avais dit que vous vous affoleriez, et c'est bien ce qui s'est passe."




Et tout ca tient dans les deux-trois lignes du debut, dans un registre de langue tres soutenu, avec toutes les marques de politesse necessaires, intraduisibles en francais sans tomber dans l'ecueil d'une lourdeur ecrasante... La replique amusante, bel exemple de concision, est contenue dans les quatres caracteres 火烧君裳, litteralement feu brule vous (mais plutot votre honorable personne, en fait...) robe (une des robes de mandarin qu'on voit souvent sur les images anciennes). Rien qui depasse, on va droit a l'essentiel. Pour la concision par rapport au francais, c'est peut-etre encore plus fort de voir la phrase "La personne concernee lui demandant de quelle affaire il s'agit, lui repond", simplement exprimee en cinq caracteres, 人问何事,曰.

Bref, le chinois classique c'est vraiment top, ca fait la detente de la semaine entre les cours scientifiques un peu barbants... mettez vous y tous !

Partager cet article

Repost 0

commentaires