Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Yak en Chine
  • Yak en Chine
  • : Yannick en Chine Récit d'un ancien étudiant français en master en Chine, grand voyageur aux quatre coins de l'empire du milieu, maintenant ingénieur dans un grand groupe français à Handan dans la province du Hebei. Étudier à Tsinghua, à Pékin, voyager et travailler en Chine, aller à la rencontre de la culture et de la langue chinoise, apprendre le mandarin ou habiter à Handan, vous trouverez de tout ici !
  • Contact

Visiteur...

Tianjin Capitale : Hefei Chongqing Macao Capitale : Haikou Capitale : Changsha Capitale : Nanning Capitale : Guiyang Capitale : Xining Capitale : Islamabad Capitale : Fuzhou. Sites visites : Wuyishan, Quanzhou, Xiamen Capitale : Hangzhou. Sites visites : seulement Hangzhou... Capitale : Nanchang. Sites visites : Nanchang, Lushan, Jiuijiang, Jingdezhen Capitale : Jinan Capitale : Hohhot Capitale : Xi'an Capitale : Yinchuan Capitale : Lanzhou Capitale : Urumqi Capitale : Seoul. Sites visites : seulement Seoul... Pekin, c'est la que j'habite, a l'universite Tsinghua. Je n'y suis donc plus un touriste... Sites visites : le Bund, Pudong, Salon de l'auto, Jinmao tower, Maglev Sites visites : Kowloon, Hong-Kong Island, Temple Street, Tsim sha sui, Victoria Peak Capitale : Canton. Sites visites : Canton, Heyuan (mariage), Zhongshan Capitale : Nankin. Sites visites : seulement Nankin... Capitale : Harbin. Sites visites : Harbin, festival de sculptures de glace Capitale : Changchun. Sites visites : seulement Changchun... Capitale : Shenyang. Sites visites : Shenyang, Benxi, Dandong, grande muraille a Hushan Capitale : Shijiazhuang. Sites visites : Shanhaiguan Capitale : Taiyuan. Sites visites : Pingyao, Datong, Monastere Suspendu, Grottes de Yungang Capitale : Zhengzhou. Sites visites : Nanyang, temple Shaolin (Songshan) Capitale : Wuhan. Sites visites : Wuhan, Xiantao (chez Lina) Capitale : Kunming. Sites visites : Kunming, Dali, Lijiang, Tiger Leaping Gorge Capitale : Chengdu. Sites visites : Chengdu, Emeishan Capitale : Lhasa. Sites visites : Lhasa, lac Nam-Tso, Gyantse, Shigatse, Tingri, Everest Base Camp, Tanggula Express Ce blog relate la vie d'un ancien étudiant français à l'université Tsinghua, travaillant maintenant pour un grand groupe français à Handan dans le Hebei . Ce séjour en Chine est ponctué par de très nombreux voyages aux quatre coins de l'Empire du Milieu.

Pour s'y retrouver, les articles sont rangés dans diverses catégories (en particulier les provinces pour les voyages), que l'on retrouve dans la colonne de gauche. La categorie Beijing regroupe aussi bien les week-ends et excursions dans la banlieue de la capitale que des aspects de la vie quotidienne specifiques à Pékin. La vie universitaire est racontée dans la catégorie Tsinghua, et la catégorie Handan relate notre nouvelle vie dans le Hebei. La catégorie Chine traite plus des aspects culturels généraux, hors linguistiques qui sont abordés dans Langue chinoise. Une page recense tous nos voyages en Chine, avec une carte en grand format ainsi que des liens vers tous les articles correspondants.


La monnaie utilisée en Chine est le yuan (8.5 pour un euro). La population chinoise représente 20 fois celle de la France, et sa superficie est 17 fois supérieure.

 

大部分的文章只有法语,但是有些文章中法文都有,列单跟着链接。Voir ici la liste des articles disponibles en version bilingue.

Liens

Aujourd'hui en Chine, site d'information en francais sur la Chine, souvent très partial mais informatif en prenant le recul nécessaire
Chine nouvelle, le site en francais de l'agence de presse officielle chinoise - un peu l'opposé du lien précédent

samphotographie Une galerie de photos, créée par un passionné de Chine et d'escalade

Si Mao savait ...

Mon compte Youtube : toutes les videos

Dictionnaire chinois-francais  en ligne
Dictionnaire chinois unilingue avec quelques traductions en anglais, tres complet

Meteo en Chine

Tsinghua, le site de mon universite

 

Le blog de Lina, tout neuf, avec beaucoup de photos, et (mais...) en chinois !

13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 04:39
Les masters a Tsinghua durent maintenant generalement deux ans. La premiere annee est consacree a l'enseignement academique, avec des cours et des examens, alors que la deuxieme est consacree entierement a faire de la recherche. Le theme de la recherche doit avoir ete determine au courant de la premiere annee si possible, souvent en mai-juin. C'est le fameux Kaiti, l'expose qui presente le sujet de recherche et les avancees deja realisees dans le domaine, ainsi que les objectifs a atteindre.
Pour valoriser l'universite, les etudiants doivent publier un article dans une revue chinoise ou internationale dans le courant de leur recherche.

Avant, les masters duraient trois ans, dont presque deux ans de recherche, ce qui laissait bien du temps pour chercher, trouver (?), puis publier et ecrire sa these (memoire).

Seulement voila, maintenant ils ne durent plus que deux ans, et la contrainte de publication n'a pas (encore) change.

Pour garantir une obtention du diplome en temps et en heure, on ne peut donc pas publier au dernier moment : ce serait etre trop sujet aux aleas de publication, refus ou demande de modifications pouvant entrainer plusieurs mois de retard.

Tous les etudiants de mon laboratoire sont donc maintenant en pleine effervescence pour ecrire le fameux article qui leur garantira en partie leur diplome. Mais pour l'instant, la recherche vient juste de commencer. Et on n'a pas encore de resultats interessants, nouveaux.

La contrainte de publication pousse donc tout le monde a ecrire des articles rassemblant des connaissances deja existantes, presentant des problemes a resoudre, traduisant de l'anglais vers le chinois des articles pas encore tres connus, etc, tout cela s'amoncelant et diminuant fortement la qualite moyenne des articles ecrits en chinois. Publier pour faire avancer la science, c'est tres bien. Publier pour avoir son nom sur un article, ca ne sert a rien...

Dans certains cas, les tuteurs (directeurs de memoire) sont pleinement conscients de l'absurdite de cette situation (provisoire), et "donnent" des articles tout faits ou presque a leurs etudiants, une mise en page de l'eleve suffisant pour ecrire son nom en premier sur la liste des auteurs, leur epargnant ainsi une peine et une perte de temps inutile, et permettant de prendre du temps pour chercher serieusement, et publier quelque chose de mieux si le temps le permet. Au passage, c'est ce qui m'est arrive, je ne sais pas si vous vous en souvenez encore, sinon c'est ici.

Heureusement, cette situation va vite changer !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bertrand 13/09/2007 04:15

A cette course a l’article…
 

Nous ne l’avons que top connue lorsque nous etions thesards, postdocs et encore apres, il faut des articles pour passer l’HDR puis encore des articles pour passer Prof ou Directeur de Recherche... Mais enfin, c’est quand meme le moins que nous puissions faire quand on a la chance de faire un metier aussi passionnant que celui de chercheur.
 

Il est vrai que la publi pour la publi sans se soucier de son contenu, ca n’a pas vraiment d’interet. Exiger par ailleurs d’un etudiant de publier un article apres a peine un an de travail de recherche, ca n’a pas vraiment de sens. Les profs le savent bien, et pour la plupart d’entre eux, en tout cas pour ceux qui approchent de la retraite, jamais une telle chose aurait exigee de leur part lorsqu’ils etaient etudiants. Pour satisfaire cette exigence, chaque pays a bien sa petite revue dans sa langue locale pour faire passer les articles des etudiants.
La Suede
a son Acta Chemica Scandinavica (pas si mauvais que cela au demeurant), je crois qu’il existe la version Helvetica aussi, et puis en France nous avons notre bon vieux Compte Rendu de l’Academie des Sciences, que les plus moqueurs appellent par ses initiales ‘CRAS’, le bien nomme, tout le monde aura compris comme il convenait de le prononcer.
 

Il y a certes aussi la solution de propulser un etudiant sur un article pret a publier du labo, qui parle vraiment de recherche, mais auquel le chercheur en herbe qu’est l’etudiant de master ne comprend rien. Au niveau au dessus, je suis parfois surpris de constater, quand nous recrutons des postdocs dans mon labo, que certains sont incapables de parler de leur sujet de recherche, trois jours avant ou trois jours apres leur soutenance de these ! Le stress ? Faut pas pousser, les entretiens sont totalement informels et en francais ! Je n’ose pas imaginer ce que ce serait s’ils postulaient a l’etranger avec un entretien en anglais...ou meme en chinois !
 

Cependant, plus on a d’articles en fin de these ou postdoc, plus grandes sont les chances de trouver un poste. Et il y a la un difficile equilibre a trouver entre publier des resultats solides et se laisser aller a la tentation de l’article facile ou de recyclage d’anciens resultats du labo. Mais exiger d’un etudiant de master une publication reste un doux delire ! Deux articles pour la these, oui c’est realisable et c’est aussi de la responsablilite des directeurs de these de permettre aux etudiants de les obtenir. Bientot, on demadera aux etudiants en L3 ou M1 de publier apres des stages de trois ou six mois, un bon rapport de stage...sera deja pas si mal !
 


 

Au risque de paraitre grossier, j’avais deja repondu a un de tes articles et je m’etais permis de te laisser deux adresse mails pour que tu m’en dises un peu plus sur ta recherche. Je ne sais pas si tu as repondu car il se trouve que ces deux adresses deconnent et que je ne peux plus les consulter ! J’en ai cree une nouvelle bertrand.kuhnast@gmail.com qui parait tout a fait fonctionnelle et cela m’interesserait enorement d’en savoir un peu plus sur ce que tu fais, voire, revons un peu, de visiter ton labo a Tsinghua avant que je ne quitte Pekin fin Octobre.
 


 

Bon courage a tous les etudiants et master, these et postdoc et malfre les difficultes du metier, il ne faut pas se decourager, la qualite du travail et le caractere du chercheur sont payants.