Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Yak en Chine
  • Yak en Chine
  • : Yannick en Chine Récit d'un ancien étudiant français en master en Chine, grand voyageur aux quatre coins de l'empire du milieu, maintenant ingénieur dans un grand groupe français à Handan dans la province du Hebei. Étudier à Tsinghua, à Pékin, voyager et travailler en Chine, aller à la rencontre de la culture et de la langue chinoise, apprendre le mandarin ou habiter à Handan, vous trouverez de tout ici !
  • Contact

Visiteur...

Tianjin Capitale : Hefei Chongqing Macao Capitale : Haikou Capitale : Changsha Capitale : Nanning Capitale : Guiyang Capitale : Xining Capitale : Islamabad Capitale : Fuzhou. Sites visites : Wuyishan, Quanzhou, Xiamen Capitale : Hangzhou. Sites visites : seulement Hangzhou... Capitale : Nanchang. Sites visites : Nanchang, Lushan, Jiuijiang, Jingdezhen Capitale : Jinan Capitale : Hohhot Capitale : Xi'an Capitale : Yinchuan Capitale : Lanzhou Capitale : Urumqi Capitale : Seoul. Sites visites : seulement Seoul... Pekin, c'est la que j'habite, a l'universite Tsinghua. Je n'y suis donc plus un touriste... Sites visites : le Bund, Pudong, Salon de l'auto, Jinmao tower, Maglev Sites visites : Kowloon, Hong-Kong Island, Temple Street, Tsim sha sui, Victoria Peak Capitale : Canton. Sites visites : Canton, Heyuan (mariage), Zhongshan Capitale : Nankin. Sites visites : seulement Nankin... Capitale : Harbin. Sites visites : Harbin, festival de sculptures de glace Capitale : Changchun. Sites visites : seulement Changchun... Capitale : Shenyang. Sites visites : Shenyang, Benxi, Dandong, grande muraille a Hushan Capitale : Shijiazhuang. Sites visites : Shanhaiguan Capitale : Taiyuan. Sites visites : Pingyao, Datong, Monastere Suspendu, Grottes de Yungang Capitale : Zhengzhou. Sites visites : Nanyang, temple Shaolin (Songshan) Capitale : Wuhan. Sites visites : Wuhan, Xiantao (chez Lina) Capitale : Kunming. Sites visites : Kunming, Dali, Lijiang, Tiger Leaping Gorge Capitale : Chengdu. Sites visites : Chengdu, Emeishan Capitale : Lhasa. Sites visites : Lhasa, lac Nam-Tso, Gyantse, Shigatse, Tingri, Everest Base Camp, Tanggula Express Ce blog relate la vie d'un ancien étudiant français à l'université Tsinghua, travaillant maintenant pour un grand groupe français à Handan dans le Hebei . Ce séjour en Chine est ponctué par de très nombreux voyages aux quatre coins de l'Empire du Milieu.

Pour s'y retrouver, les articles sont rangés dans diverses catégories (en particulier les provinces pour les voyages), que l'on retrouve dans la colonne de gauche. La categorie Beijing regroupe aussi bien les week-ends et excursions dans la banlieue de la capitale que des aspects de la vie quotidienne specifiques à Pékin. La vie universitaire est racontée dans la catégorie Tsinghua, et la catégorie Handan relate notre nouvelle vie dans le Hebei. La catégorie Chine traite plus des aspects culturels généraux, hors linguistiques qui sont abordés dans Langue chinoise. Une page recense tous nos voyages en Chine, avec une carte en grand format ainsi que des liens vers tous les articles correspondants.


La monnaie utilisée en Chine est le yuan (8.5 pour un euro). La population chinoise représente 20 fois celle de la France, et sa superficie est 17 fois supérieure.

 

大部分的文章只有法语,但是有些文章中法文都有,列单跟着链接。Voir ici la liste des articles disponibles en version bilingue.

Liens

Aujourd'hui en Chine, site d'information en francais sur la Chine, souvent très partial mais informatif en prenant le recul nécessaire
Chine nouvelle, le site en francais de l'agence de presse officielle chinoise - un peu l'opposé du lien précédent

samphotographie Une galerie de photos, créée par un passionné de Chine et d'escalade

Si Mao savait ...

Mon compte Youtube : toutes les videos

Dictionnaire chinois-francais  en ligne
Dictionnaire chinois unilingue avec quelques traductions en anglais, tres complet

Meteo en Chine

Tsinghua, le site de mon universite

 

Le blog de Lina, tout neuf, avec beaucoup de photos, et (mais...) en chinois !

7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 02:59
Quel stress ce matin... leves a 5h30 pour prendre le bus pour passer une nouvelle fois le permis, mais c'est bon, tout s'est bien passe, Lina rentre avec le precieux papier, bravo !

Plus que quelques papiers a faire, et les auto-ecoles vont a nouveau se ruer sur elle... pourquoi ? Car beaucoup ont justement constate que le permis ne preparait pas vraiment a conduire dans la jungle urbaine pekinoise, pas du tout meme... et que beaucoup de gens ont peur de prendre le volant a la fin des cours. Pour quelques dizaines de yuans de l'heure, ces ecoles proposent donc avec succes des cours de rattrapage, avec de la vraie conduite en ville, et surtout un vrai service, en allant chercher les eleves chez eux et en les y ramenant ensuite, pas comme les ecoles pour preparer le permis ou il faut faire une heure de bus pour y arriver...

Alors, le permis en Chine, un aboutissement, ou un commencement ?

Il ne me reste plus qu'a m'y mettre moi-meme, j'en aurai aussi besoin tot ou tard...

Bravo Lina !

丽娜考驾照成功了,恭喜恭喜!
Repost 0
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 02:51
Cet article fait partie de la serie Voyage au Hubei, Hainan, Guangzhou, Hunan, dont voici la page principale.

On arrive a ce temple a flanc de falaise, avec une vue magnifique. A ne pas manquer !

Image Hosted by ImageShack.us

On est les premiers touristes depuis des jours, les gardiens nous ouvrent specialement les salles.

Image Hosted by ImageShack.us

Il y a pas mal d'inscriptions datant des dynasties Ming et Qing, comme ce "Fu" du bonheur, sous le regne de l'empereur Jiaqing des Ming.

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Vue splendide sur la montagne rosissant. Un dragon sculpte est aux premieres loges. Un pavillon surplombant la montagne a droite nous attire fortement.

Image Hosted by ImageShack.us

Le dragon aerien plus en detail

Image Hosted by ImageShack.us


Et une video tournee en ces lieux celestes...



On a beaucoup plus une impression de vieux que dans d'autres temples trop neufs. Et juste pour nous, ca vaut la peine !

Image Hosted by ImageShack.us

Descente surplombante du pavillon vers le lac, l'escalier passe par la falaise. Ce sera pour une autre fois...

Image Hosted by ImageShack.us


Le soleil rosoie autant que les monts blanchoient...

Image Hosted by ImageShack.us


On entame la redescente, Lina n'est pas encore trop a l'aise dans ce genre d'escaliers toboggans...



Image Hosted by ImageShack.us


Le sommet est encore a 3h de marche en temps normal, sans doute plus a cause de la neige, ce sera donc aussi pour une autre fois !


On passe par la station touristique d'altitude, bien morne a cette epoque.

Image Hosted by ImageShack.us

Un cinema ne diffuse que des films d'arts martiaux en rapport avec Wudangshan, bien evidemment...

Image Hosted by ImageShack.us


 Question cruciale maintenant : ou allons nous dormir ?
Repost 0
Published by Yak - dans Hubei 鄂
commenter cet article
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 02:57
Cet article fait partie de la serie Voyage au Hubei, Hainan, Guangzhou, Hunan, dont voici la page principale.

Diffuse dans le train Shiyan-Xiangfan dans le Hubei, assis dur de quelques heures mais pas bonde, voila avec quoi on se detend, une grenouille sadique qui ressemble a un petit pois et son copain souffre-douleur l'asticot.




On a eu droit a ca pendant 3h. Le seul probleme, c'est que la cassette ne faisait que 40 minutes, elle est donc passee en boucle pendant tout ce temps...
Repost 0
Published by Yak - dans Chine 中国
commenter cet article
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 02:51
Cet article fait partie de la serie Voyage au Hubei, Hainan, Guangzhou, Hunan, dont voici la page principale.

Voila la suite de notre excursion a Wudangshan. On quitte le palais des nuages pourpres pour monter vers le rocher du sud (nanyan) un peu plus haut. Seuls sur la route, comme d'habitude...

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Les employes habitant dans la montagne passent des heures a tenter de deblayer la route a la pelle. Pas facile quand on sait qu'il y a frequemment une couche de 5 cm de glace entre la route et la neige, dure comme du beton. Si ca ne fond pas tout seul, ils vont y passer des semaines : il y a 40km de routes comme ca dans la vallee...

Image Hosted by ImageShack.us

Sur un chemin de traverse, nous quittons le palais des nuages pourpres.

Image Hosted by ImageShack.us

Sympa, non ?

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Mes deux photos preferees (haut et bas). J'ai eu trop de mal a choisir laquelle etait la mieux, soleil couchant ou plus gros plan, alors dans le doute, les voila les deux !

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Legerement casse-gueule, les marches recouvertes de neige...

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

En renovation, et le soleil tend a baisser serieusement...

Image Hosted by ImageShack.us

Touche de rouge dans ce monde de blancheur : des rubans de priere taoistes

Image Hosted by ImageShack.us

Steles erigees a la memoire de donateurs "a la vertu sans limites"

Image Hosted by ImageShack.us

Explications des preceptes taoistes, yin et yang, etc.

Image Hosted by ImageShack.us

Caracteres chinois a la calligraphie particulierement bizarre

Image Hosted by ImageShack.us

et du coup pas tres lisibles...

Image Hosted by ImageShack.us

Repost 0
Published by Yak - dans Hubei 鄂
commenter cet article
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 05:00
Cet article fait partie de la serie Voyage au Hubei, Hainan, Guangzhou, Hunan, dont voici la page principale.

Apres notre long, tres long voyage en train, nous voila donc a Shiyan dans le Hubei, pares pour partir a l'assaut de Wudangshan, esperant que la neige n'entravera pas notre progression dans la montagne. Wudangshan est un centre majeur et de taoisme et de wushu, ou kung-fu, l'art martial chinois.

Pour l'heure, nous nous reveillons dans le froid dans notre hotel cher et pas bien a Shiyan, voila la vue de notre "suite", on est bien sous la neige !

Image Hosted by ImageShack.us

On arrive avec nos sacs a l'entree de la montagne. C'est un site du patrimoine mondial de l'Unesco, photo obligee !

Image Hosted by ImageShack.us

Precision sur le nom de la montagne :
Lors de la periode des royaumes combattants (5-3e siecles avant JC), cette montagne etait a la frontiere de trois royaumes, ceux de Qin, de Han, et de Chu. En gros, Wu (武) signifie force militaire, Dang 当 etait employe a l'epoque dans le sens de 挡 (dang, bloquer), le caractere n'existant pas encore. Shan 山 veut bien sur dire montagne. Donc, une montagne ou on emploie la force pour bloquer ses adversaires. Voici l'explication en chinois (source).
武当山,从地理位置上看,在春秋战国时期是楚、秦、韩三 国交界处;从战略位置上看,这里山高壑深,地势险要,又兼交通要道,历来为兵家必争之地。因此,“武当山”名的由来,与历史上兵家以武当山为屏障抵挡外力 有关。据初步统计,在春秋战国时期,在武当山及其附近发生的战争或与战争有关的事件就有二十多起。武当者,武力阻挡也。上古时代,有“当”字而无“挡” 字,那时的“挡”字的意义由“当”字表示。以事名山,故为武当山。

L'autre explication vient du taoisme. Il y avait un taoiste du nom de Zhen Wu 真武 (Pure Force), qui a "trouve la voie" dans ces montagnes, et s'est eleve au "paradis", hors du commun des mortel. On suppose que 当 dang veut dire trouver la voie, et il y a une phrase classique (en gras) : Celui qui n'est pas Zhen Wu n'est pas capable de trouver la voie (explication un peu libre, c'est pas du tout mais alors pas du tout clair dans le texte chinois ci-dessous). Donc, seul Wu peut Dang, d'ou le mont Wudang !

武当道教认为“武当山”得名与真武神有关。相传,武当山为真武得道飞升之圣地,有“非真武不足以当之”之谓,故名武当山。

Il y a d'autres explications encore moins claires, avec le dieu des tortues serpents, une autre histoire de sorcieres, etc. Ainsi que des autres noms, comme le mont de la paix celeste, le mont de la chambre des immortels, le mont de remerciement des arhats (divinites taoistes)...
还有学者认为“武当山”名源于“北方玄龟蛇之神(或玄武七星)”,或由“巫”(武)“臷”(当)假借而有“武当”等多种说法。
武当山还有多种名称。据史料记载,武当山又名太和山、嵾上山、谢罗山、仙室山等。



Panneaux bien modernes a l'entree...

Image Hosted by ImageShack.us

La montagne sacree Wudang prie pour le bonheur des JO...

Image Hosted by ImageShack.us

dans le village de souvenirs, un peu mort a cette periode... Qui veut une epee souvenir ?

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us


Voila le plan. Le probleme est simple : il faut 20km pour aller en haut et voir quelque chose. Mais a cause de la neige, il n'y a pas de voiture. Au fait, vous avez le droit a un billet a -20%, c'est la basse saison ! ouais...

Image Hosted by ImageShack.us

on laisse notre gros sac a l'entree, et on part avec de l'eau, de la nourriture, plein de vetements, en laissant le hasard decider pour nous.

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Il y a plein d'ecoles d'arts martiaux dans la vallee. On distingue un disciple s'exercant dehors, motive !

Image Hosted by ImageShack.us

Au bout d'une heure de marche, on est pris en "stop" par un prof d'arts martiaux et ses deux disciples, qui reviennent de courses en ville. Pour 40Y, il nous monte pres du sommet, au palais des nuages pourpres (Zixiao palace, 紫霄宫).

Image Hosted by ImageShack.us

mon appareil a un peu pris la buee... mais on est bien contents de trouver ca, parce qu'en bas, il n'y a rien a voir. Normalement, il faut prendre un billet pour les bus touristiques a 70Y chacun, valable partout. On sera limites a la zone du palais pourpre, mais ca s'annonce tres bien...

Image Hosted by ImageShack.us

Le palais en question.

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

oui, il a bien neige...un tripode bien rempli !

Image Hosted by ImageShack.us

les divinites habituelles se retrouvent ici

Image Hosted by ImageShack.us

Un beau specimen de 赑屃 Bixi, un des neuf enfants du dragon, une tortue portant une stele.

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Nous voila devant un probleme simple. C'est tres bien en haut de la montagne, et de toute maniere on ne peut pas redescendre, c'est trop loin. Donc il faut passer la nuit dans le coin ! Un igloo ? Pas vraiment, non...
Repost 0
Published by Yak - dans Hubei 鄂
commenter cet article
2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 23:21
Cet article fait partie de la serie Voyage au Hubei, Hainan, Guangzhou, Hunan, dont voici la page principale.

Juste une petite video pour l'ambiance dans le train, c'est bruyant, serre, mais convivial a souhait !


Repost 0
2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 01:36
Cet article fait partie de la serie Voyage au Hubei, Hainan, Guangzhou, Hunan, dont voici la page principale.

Nous voila donc dans le train, et conformement a notre "intuition", nous ne sommes pas les seuls. C'est parti pour 25 heures en assis dur, depart a 23h50 le 26 janvier, arrivee a 1h du matin le 28. En voiture !


Image Hosted by ImageShack.us

Lina et moi, et les personnes plus ou moins assises sur nos genoux.

Image Hosted by ImageShack.us

La disposition classique d'un "compartiment" est simple : trois sieges face a face, une petite tablette au milieu prenant la moitie de la largeur des sieges.
En se forcant un peu, voici comment on peu optimalement utiliser cet espace:
  • 1m de haut de sacs sur les deux sieges cote fenetre, une personne assise en haut.
  • autant de sacs qu'on peut en mettre cases sous la table
  • deux ou trois personnes serrees sur la place laissee sur les sieges apres avoir mis les sacs
  • Un adulte assis sur la tablette, son fils de 10 ans dans les bras
  • Sa femme assise par terre plus ou moins sur des sacs entre les sieges
Tout ca ne tient compte ni des bagages en haut dans l'espace prevu pour ca, ni des gens et des bagages autant tasses dans le couloir central. Personne n'eternue, ou tout s'ecroule !

Image Hosted by ImageShack.us

Les gens en face de nous, dans la disposition mentionnee plus haut. On remarque deux seaux de produits chimiques en haut sur l'etagere, ils servent aux travailleurs migrants a transporter tout un tas de choses non compressibles. Pas franchement pratique, tres lourd, mais impossible de trouver moins cher...

Image Hosted by ImageShack.us

Les jeunes en face de nous.

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Jeu : devinez combien de personnes dorment entrelacees au milieu des sacs. Reponse : 3 ou 4...

Image Hosted by ImageShack.us

Le plus dur etait au debut : beaucoup de monde dans un voyage enfume, entre 1 et 5h du matin sans trop pouvoir dormir.

Image Hosted by ImageShack.us

Je lis un livre au garcon assis "a cote" de moi. Un peu fatigue, le petit, mais a 4h du mat', ca se comprend...

Image Hosted by ImageShack.us

Au petit matin, dans le Hebei, le paysage n'est pas forcement grisant... Mais des gens commencent a descendre, on va pouvoir respirer un peu mieux...

Image Hosted by ImageShack.us

Vers 13h, on se dirige difficilement vers le wagon restaurant pour manger un peu. Une bonne et une mauvaise nouvelle nous attendent.
La mauvaise : il n'y a plus rien a manger, il ne reste que des nouilles instantanees.
La bonne : le controleur principal me demande ce que je fais dans ce train, et nous propose de changer de wagon pour aller en assis mou. Aussitot dit, aussitot fait !
Il est souvent possible de payer la difference de prix pour modifier la classe de son billet une fois partis. Le prix est calcule sur le trajet restant, et des fois on peut avoir des couchettes comme ca. Mais la, notre train n'avait qu'un wagon assis mou, et tout le reste assis dur, train provisoire additionnel oblige.
Mais il ne faut pas hesiter : assis mou est beaucoup plus confortable qu'assis dur, si il y a beaucoup de monde dans le train, et pour une raison simple : en assis mou, tout le monde a une place assise, alors qu'en assis dur, il y a aussi tous ceux qui ont un billet debout. Et comme les billets sont un peu plus chers, il n'y a pas tous les travailleurs migrants, qui quoique fort sympathiques, ont tout de meme des bagages un peu encombrants...

En assis mou dans notre nouveau compartiment. Pour Lina, c'est la delivrance, pour moi, il reste encore une epreuve : faire l'aller-retour a notre ancien wagon pour recuperer mon gros sac de voyage. Pas vraiment evident, mais avec beaucoup beaucoup de grands sourires aux gens que j'ai ecrases sur mon passage, ca s'est a peu pres bien passe...

Image Hosted by ImageShack.us

En assis mou, on peut enfin sortir du train a chaque arret sans craindre de ne pas pouvoir revenir a sa place... un peu d'air frais fait le plus grand bien !

Image Hosted by ImageShack.us

Mais pour ceux qui ne peuvent pas sortir, les achats aux gares se font par la fenetre.

Image Hosted by ImageShack.us

Il se met a neiger, nous arrivons dans la zone sinistree.

Image Hosted by ImageShack.us

Ca ne coupe l'appetit de personne, et semble meme en donner plus encore a ceux qui ne peuvent pas descendre choisir (regardez la fenetre du milieu)

Image Hosted by ImageShack.us

Le train repart, tout le monde remonte !

Image Hosted by ImageShack.us

A table !

Image Hosted by ImageShack.us

Pas de doute, il a bien neige !

Image Hosted by ImageShack.us

Encore en forme apres 17h de trajet.

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Dans le Henan, on approche du Hubei !

Image Hosted by ImageShack.us

La survie dans le train : les nouilles instantanees (a gauche), des cacahuetes, un dictionnaire, des fruits, de l'eau, et on est reparti pour une dizaine d'heures !

Image Hosted by ImageShack.us

La nuit tombe, nous sommes enfin dans le Hubei, mais pas a notre destination finale : encore 5h pour les 200km restants, on se traine !

Image Hosted by ImageShack.us

Et voila, nous sommes enfin a Shiyan ! Il est 1h passee, au lit !

Image Hosted by ImageShack.us
Repost 0
1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 01:14
Cet article fait partie de la serie Voyage au Hubei, Hainan, Guangzhou, Hunan, dont voici la page principale.

Nous commencons ici le recit de notre long periple a l'occasion des vacances autour du nouvel an chinois, periode n'etant objectivement pas franchement la plus propice aux voyages, pour deux raisons simples : il fait froid, et il y a beaucoup de monde. Mais les vacances tombant a ce moment et etant moyennement negociables, ce n'etaient absolument pas des raisons suffisantes pour nous decourager d'entreprendre un nouveau voyage aux quatre coins de l'empire du milieu !

Commencons par le commencement : le depart de Pekin, chose assez ardue (voir l'article precedent). Resumons : nous etions le 25 janvier, nos billets d'avion en poche pour Zhangjiajie dans le Hunan. Hunan ? Oui, c'est bien la province au centre-sud de la Chine qui a subi les plus gros degats pendant la tempete hivernale du mois precedent. Et le mois precedent, c'etait justement aux alentours du 25 janvier. Resultat : tous les vols annules pendant plusieurs jours, certains trains egalement bloques, des dizaines de millions de personnes privees d'electricite, des milliers de maisons effondrees sous le poids de la neige, etc. Les montagnes sous la neige, c'est beau, mais encore faut-il pouvoir y aller !
Nous laissons une chance a la meteo pour changer, celle ci ne l'ayant pas pris, nous quittons l'aeroport le 26 janvier apres une tentative de repousser d'un jour notre depart, et nous dirigeons argent en poche a la gare de Pekin, avec un objectif limpide : partir le jour meme dans le sud.

Ceux qui ont deja pris le train en Chine a une periode de pointe savent ce que signifie acheter un billet dans ces conditions. C'est souvent faire des heures de queue pour s'entendre au final proposer un billet debout 8 jours plus tard, si on a de la chance... Autant dire que ce n'etait meme pas la peine pour nous de passer par la voie conventionnelle. Alors, que reste-t'il ?

Solution la plus naturelle, que nous avons deja utilisee plusieurs fois : acheter les billets au noir, c'est a dire trouver des gens qui font ce "commerce", et acheter le billet avec une commission additionnelle, generalement de 20 yuans si les billets ne sont pas trop difficiles a obtenir. Mais quand il n'y a pas de billets, meme les revendeurs n'en ont pas ! Et a cette periode de l'annee, la police met en oeuvre des moyens gigantesques pour controler la situation aux abords des gares, on ne trouve donc pas (en plein jour) des gens vendant des billets comme ca juste devant la gare. En pleine nuit, si, on y etait passe une semaine plus tot vers 1h du matin pour autre chose, et on avait ete abordes plusieurs fois pour des billets, mais a ce moment on devait encore partir en avion...

Deuxieme solution, plus "legale" mais moins simple : acheter les billets que revendent des particuliers parce qu'ils ne peuvent plus partir, ou pour raisons diverses. Il y a un comptoir dans chaque gare ou on peut se faire rembourser 80% du prix de son billet au moins 6h avant le depart du train (退票). Dans les grandes villes, il peut y avoir une file impressionnante de gens faisant ca. Evidemment, ils prefereraient ne pas perdre 20%, alors si quelqu'un est interesse, ils sont preneurs. Cette pratique est toleree quand il n'y a pas trop de demande. A ce moment la a la gare de Pekin, on voyait des dizaines de personnes exhibant leurs billets dans ce but. Si l'heure avance trop, ils se mettent dans la queue pour se faire rembourser de maniere officielle, mais on peut encore se promener dans la queue en criant sa destination, pour voir s'il y a de l'offre. En general, le prix ne se negocie pas, c'est celui qui est marque sur le billet. C'est seulement s'il y a trop d'acheteurs et que le prix commence a monter que la police va s'en meler (on a eu ce probleme un mois plus tard pour rentrer a Pekin...).

Donc, dans le hall de vente, on voit ca :

Image Hosted by ImageShack.us

Rien de dissimule, pas d'embrouille, il n'y a qu'a voir le jour et la destination. Voici une petite video pour voir un peu l'ambiance dans la gare. C'est pas difficile, si vous avez ce probleme de depart et pas trop d'exigences sur la destination, ca marche tres bien !



Apres deux heures de recherche, on trouve quelque chose d'a peu pres convenable pour nous : deux billets avec place assise pour Chongqing, passant par le Hebei, le Henan, le Hubei, le Shaanxi et le Sichuan. On regarde vite fait la carte : en prenant ce train, on peut descendre a Shiyan dans le Hubei, pour aller au berceau du Kung-fu a Wudangshan, et de la on ne sera pas trop loin de chez Lina. C'est parti ! Seul bemol, c'est un train provisoire, donc lent, tres lent. Pour aller a son terminus, il met 48h, deux fois plus que les trains rapides normaux. Et nous qui descendons a mi-chemin, il nous faudra quand meme la bagatelle de 25 heures... on fera avec !

Quelques images a la gare centrale :

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

C'est la queue pour rentrer dans le hall de vente des billets, completement sature. Les policiers ont mis en place un perimetre de securite, filtrant totalement les entrees... Heureusement qu'il n'y avait pas ca l'apres-midi quand on a achete nos billets...

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Notre train est a minuit, nous nous dirigeons vers la gare de l'ouest, d'ou partent les trains pour le sud en general.

Image Hosted by ImageShack.us

Ces gros sacs sont la caracteristique des travailleurs migrants, qui y mettent toutes leurs affaires, des couvertures a la nourriture, en passant par les vetements et les ustensiles de cuisine.

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

On se met dans un petit resto sympa en face de la gare pour attendre notre train, on sera mieux que dans la foule.

Image Hosted by ImageShack.us

L'heure approche, il faut reperer vite sur ce tableau sa destination, et son hall d'attente. Pour ceux qui ne lisent pas le chinois, les numeros des trains font tout a fait l'affaire.

Image Hosted by ImageShack.us

La salle d'attente. Pour notre train, les controles ont deja commences, et les gens sont tous deja passes, on est les derniers !

Image Hosted by ImageShack.us

Notre train nous attend, on se dit qu'on a fait un bon coup en evitant la queue et l'attente dans la foule...

Image Hosted by ImageShack.us

...avant de mieux comprendre la situation : le train est deja plein a craquer, mais il faut encore faire rentrer tous ces gens et leurs valises, et nous en dernier. On ne va pas se sentir seuls...
Et la, un controleur me sort une phrase d'anthologie : "qu'est-ce que vous faites la, vous n'auriez jamais du acheter un billet dans ce train !" Ca promet...

Image Hosted by ImageShack.us

Repost 0
Published by Yak - dans Beijing 京
commenter cet article
29 février 2008 5 29 /02 /février /2008 07:49
Cet article fait partie de la serie Voyage au Hubei, Hainan, Guangzhou, Hunan, dont voici la page principale.

Le nouvel an 2008 etait cette annee le 7 fevrier. Sans entrer dans les details, c'est un calendrier lunaire a 12 ou 13 mois, donc le nouvel an ne tombe jamais a la meme date (dans le calendrier solaire, bien sur...). D'ailleurs, nouvel an chinois ou nouvel an asiatique ? Politiquement correct, asiatique semble mieux passer. Mais historiquement, il n'y a pas photo, si Viet-nam, Japon, Coree, etc utilisent tous ce calendrier, c'est bien parce que l'ancetre chinois a convoque les animaux vivants a venir chez lui au plus vite il y a plus de 4000 ans, et que le rat est arrive en premier ! La Chine ayant eu une influence tres importante sur les pays sus-mentionnes, rien d'etonnant a ce qu'ils aient le meme calendrier. Foin de conversations oiseuses, passons au rat !

Oui, 2008 est l'annee du rat. Rien d'extraordinaire, ca arrive tous les 12 ans. Ce qui est plus important, ce que pour ceux qui sont nes une annee du rat (donc en gros 1996, 1984, 1972, 1960 etc) il devrait se passer des choses extraordinaires cette annee. A ce titre, on peut remarquer que pour environ un chinois sur 12, son pays va accueillir les JO pour la premiere fois, ce qui est deja plus qu'extraordinaire...

L'extraordinaire, pour Lina et moi (qui ne sommes rats ni l'un ni l'autre...), c'etait deja que c'etait notre premier nouvel an en famille (chez elle, bien sur...). Le nouvel an a en Chine autant voire plus d'importance que Noel chez nous, c'est donc une fete a ne pas manquer. On va revenir ces jours ci sur plusieurs activites qui nous ont occupes pendant notre sejour dans la famille de Lina dans le Hubei, mais commencons deja par le point central : comment passe-t'on le nouvel an en Chine, et en particulier dans la province du Hubei ?

Je vais detailler un peu, c'etait mon premier nouvel an en Chine, alors ca marque.

C'est froid, long, bruyant, et arrose.

Detaillons.

Si un chinois ne rentre chez lui qu'une fois par an, c'est forcement pour le nouvel an. Une migration supermassive se produit chaque annee deux fois, je vous laisse deviner lesquelles...

Oui, c'est bien une semaine avant le nouvel an pour la premiere, et une semaine apres pour la seconde (il y avait un piege...).
Donc toute la Chine rentre chez elle, et quand on sait le nombre de centaines de millions de personnes qui ne travaillent pas la ou elles sont nees, la ou vivent leurs parents, leurs ancetres, on imagine sans grande difficulte que ca fait beaucoup de monde.

Avant de revenir sur les adjectifs ci-dessus, on va presenter rapidement un emploi du temps du nouvel an moyen.

Premiere etape une semaine ou quelques jours avant : rentrer chez soi.
Ce n'est pas une mince affaire, la difficulte depend largement d'ou on vient et de la ou on va. Si on travaille a Canton ou dans le Guangdong en general, pas bon. Tout le monde travaille la-bas. Resultat : des centaines de milliers de personnes massees chaque jour devant la gare centrale de Canton, des dizaines de personnes mortes ecrasees, des bataillons de policiers appeles en renfort... Si on rentre chez soi dans le centre, c'est pas le plus ideal car c'est la que beaucoup de gens vont, mais en general si on a reussi a quitter Canton ou autre, le reste se passe bien, sauf evenement exceptionnel. Et un evenement exceptionnel, cette annee, il y en a eu un : une tempete de neige doublee d'une vague de froid qui a ravage tout le centre du pays, avec la province du Hunan (80 millions d'habitants, presque completement paralysee) aux premieres loges, et le Hubei au secondes. Autrement dit, le combo "j'habite dans le Hunan et je travaille a Canton" etait frequemment synonyme de "bof, de toute maniere, le rat c'est pourri, j'attendrai le boeuf", ou "chouette, y a des parcs et musees gratuits pour les travailleurs migrants qui ont pas pu rentrer !". Les heros qui sont passes au travers de ces embuches content sans fatigue leurs exploits ferroviaires, comme un cousin de Lina qui a du sortir sa masse d'armes et son fleau pour pouvoir monter dans le train a Canton (il a du un peu exagerer...).
Cette activite nous a aussi bien occupes, 25h de train puis 10 de bus pour arriver pres de chez Lina tout de meme, nos vols pour le Hunan (mauvais choix) ayant ete annules.

Deuxieme etape : attendre le nouvel an.
Pour les enfants et le mari, c'est aller a droite a gauche participer a des mariages (pas beaucoup d'autres occasions ou tout le monde peut etre present), voir des amis, jouer au Mah-Jong. Pour nous aussi, donc. Pour la maman, c'est preparer les plats pour le reveillon. Ou alors c'est une excuse pour ne pas accompagner le mari... On a donc fait le tour des connaissances (pas encore la famille), participe a deux mariages, mange a droite et a gauche mais jamais a la maison. Il faisait froid, tres froid, alors c'etait souvent lever a 11h pour aller manger chez quelqu'un a 11h30, promenade l'apres-midi chez des cousins varies, rebelote le soir chez quelqu'un d'autre, et retour chez Lina pour des jeux avec les cousins dans la soiree. Chaque fois qu'on va manger quelque part, on est invite au nom de la famille, on la represente, ca a evite a la mere de Lina de sortir tout le temps alors qu'elle avait autre chose a faire : "allez-y pour moi !" -"mais on les connait meme pas!" -"mais si, quand t'avais trois ans c'etait le pere d'un de tes camarades !" -"bon, ok..."
Activite notoire recurente : aller chercher de l'eau, non pas au puits, mais aux robinets publics pas loin de l'immeuble, et la remonter au 4e etage, car les canalisations etaient gelees... sport !

Troisieme etape : preparer le reveillon.
Traditionnellement, les fils du grand-pere, qui, toujours traditionnellement, vivent ensemble dans la maison commune familiale, passent le nouvel an ensemble. Mais : le frere du pere de Lina a achete sa propre maison, il est donc rendu "independant" et n'est plus tenu de faire comme ca. Mais la famille de Lina habite dans un appartement mis a disposition par le college ou travaille sa mere, le pere de Lina appartient donc encore a son foyer natal. Re-mais, les grands-parents paternels sont assez vieux (plus de 85 ans tous les deux) et plus trop en etat de recevoir la famille dans leur sympathique masure. Donc, jusqu'a il y a quelques annees, la famille de Lina allait encore les voir, mais depuis deux-trois ans, ils n'y vont plus, et pour suivre toujours la tradition, ce sont eux qui les invitent en retour. Mais (encore un...), les parents du pere de Lina sont obstines et tiennent a leur independance, et refusent bec et ongles d'aller ou que ce soit pour le reveillon. Donc on va les voir le jour meme en debut d'apres midi, on insiste une heure ou deux, et on rentre manger chez soi.

Le grand-pere, portant la moitie de son poids en seaux d'eau a l'ancienne, et refusant obstinement toute aide.
Image Hosted by ImageShack.us

Remarque importante pour les couples de jeunes chinois : traditionnellement, la question ne se posait meme pas, la femme une fois mariee n'appartient plus a sa famille mais a celle de son mari. Mais la societe evolue, et ceux qu'y n'ont eu qu'une fille, planning familial et statistiques obligent, verraient d'un mauvais oeil que la chair de leur chair leur echappe comme ca, juste pour quelques millenaires de traditions. Donc la tendance et a l'egalitarisme, chacun chez soi avant le mariage, sauf peut-etre un an avant, et ensuite on alterne comme on peut, en allant si possible visiter les deux familles chaque annee, l'une ayant la primeur d'avoir le couple pour le reveillon et l'autre non. Ca marche plutot bien car beaucoup de couples de chinois modernes, meme s'ils se sont rencontres a l'autre bout de la Chine pendant leurs etudes, viennent souvent de la meme province, se casant aussi naturellement par affinites. Donc pas de longs transports pendant cette periode trouble du nouvel an.
Autre remarque importante et hautement pratique pour Lina et moi : vive l'international, car je ne crois pas que ma famille me tienne trop rigueur de rater chaque annee le nouvel an chinois en France, et pour Lina de ne pas etre a la maison pour Noel... ca se goupille bien tout ca !

Quatrieme etape : le repas du reveillon.
Il y a de tout, en nourriture comme en boisson. Dans le Nord de la Chine, les raviolis sont de rigueurs, mais ce n'est pas le cas dans le Sud. Nord et Sud ayant evidemment des significations aussi relatives qu'imprecises dans cette derniere phrase. Chez Lina c'est le Sud, donc pas de raviolis, mais des boulettes, du poisson, des plats divers et varies et des boissons variees egalement, et ca c'est bien !
Ce sera plus clair en photo :

Lina et son frere au debut du repas, les plats ne sont pas encore tous servis. On remarque les boissons : sprite, jus d'orange, biere, vin rouge (!!! juste pour moi...), baijiu (alcool de riz). Tout cela fait un drole de melange... Mais comme pour l'occasion, on avait du tres bon baijiu, il est beaucoup mieux passe que les jours precedents (et que les jours suivants bien arroses (sic)).

Image Hosted by ImageShack.us

Lina et sa mere dans la cuisine (pas pratique sans l'eau courante...), sa maman finalise un dernier plat, ils etaient tous delicieux, de loin le meilleur repas de toute la semaine !

Image Hosted by ImageShack.us

La table un peu degarnie a la fin du repas. Une specialite locale est de faire trois plats a la vapeur, avec une sorte de panure plus ou moins apparente : un poisson, une viande, et un legume. Il y avait en plus des boulettes de viande et de poisson, un poisson, d'autres legumes, le ratio des plats correspondant bien a mon gout a frole les 100%, alors qu'il est generalement plus proche de 50% dans les autres repas familiaux.

Image Hosted by ImageShack.us

Precision : ce repas se fait (au moins chez Lina...) a 4h de l'apres-midi. Fini a 5h, il reste plein de temps pour sortir, car la journee n'est pas finie, il reste encore deux activites tres importantes.

Cinquieme etape : faire exploser des petards.
C'est peut-etre l'etape la plus importante de tout le processus, et pourtant elle ne prend que quelques secondes. Avant tout, precisons que les lions en procession, les danses dans les rues, n'ont plus cours en Chine depuis un certain nombre d'annees, mais que comme d'autres traditions chinoises, les chinois emigres (par exemple en Europe) continuent a entretenir. Donc, pas de lions sur ce blog...

Image Hosted by ImageShack.us
Par contre, les petards claquant a tout bout de champ donnent a la ville une ambiance de guerilla urbaine en fete, avec les explosions sans repit et les nombreux feux d'artifice. Evidemment, ca demande un minimum de preparation, mais vraiment pas grand chose : il suffit de s'approvisionner dans une des dizaines de boutiques de la ville vendant des produits pour le nouvel an (年货) : quelques yuans pour des petards classiques, un feu d'artifice avec 16 fusees colorees a partir de 60 yuans. Ca va encore...

Image Hosted by ImageShack.us

Precision importante quant a toutes ces boites de petards et feux d'artifice : la moitie des grosses boites produisent des feux d'artifice, les autres (contrairement aux images) sont faites pour exploser de jour, faire beaucoup de bruit mais il n'y a rien a voir... le bruit, constante indiscutable du nouvel an chinois (et de la Chine en general diront certains...)

Image Hosted by ImageShack.us

Le frere de Lina ouvre la boite de petards, consistant en un long rouleau de petards explosant les uns apres les autres.

Image Hosted by ImageShack.us

Pere et fils a l'ouvrage (contre-jour malvenu de ma part...)

Image Hosted by ImageShack.us

C'est parti !

Image Hosted by ImageShack.us
Au plus fort de la bataille.

Image Hosted by ImageShack.us

Certains aiment aussi accrocher ca a leur fenetre, ca fait encore plus de bruit dans les environs, mais il faut bien calculer son coup, car plein de petards se decrochent et explosent en vol... Et la soiree ne s'arrete pas la : comme des centaines de millions de chinois, nous allons regarder en direct l'emission ayant la plus grande audience de toute l'annee : la soiree du nouvel an (春晚 pour 春节晚会). Un article detaille y reviendra, ca en vaut la peine.

Le lendemain matin, l'activite reprend a 7h, et ne se calme que vers midi. Les rues sont pleines des restes.

Image Hosted by ImageShack.us

Des gens s'affairent a mettre un peu d'ordre dans toutes ces caisses rouges (toujours la couleur par excellence, bonheur argent etc).

Image Hosted by ImageShack.us

Y a du boulot !

Image Hosted by ImageShack.us



Sixieme etape : aller faire le tour de la famille et offrir des cadeaux.
Les cadeaux, c'est principalement pour le cote du pere, des oncles et tantes un peu oublies qui seront presents pour notre grande affaire en juillet, et qu'il convient de ne pas negliger. Et aussi des cadeaux pour chaque fois ou on va etre invites dans les jours suivants.
Les cadeaux, qu'est-ce que c'est ? Pour ca, c'est bien, pas la peine de se creuser la tete, tout le monde offre vraiment exactement la meme chose : de la bouffe. Empaquetees dans des boites rectangulaires avec poignee, le contenu est variable, souvent des friandises, du miel, des cremes, mais on le regarde peu : c'est le prix qui est important. D'a peine une dizaine de yuans a une cinquantaine, les prix sont connus de tous, et c'est oblige d'en tenir compte dans le choix. Ou alors, autre methode, et aussi simple que symbolique, c'est celle que nous avons adoptee : dix boites toutes identiques a une quinzaine de yuans, et des bouteilles de baijiu en plus pour les generations au dessus de nous.
C'est parti ! D'abord, ou acheter ? Au supermarche ? Non, trop de monde... Au fait, chose incroyable, le supermarche ferme a 12h la veille du jour de l'an ! Presque la premiere fois que je vois ce genre d'etablissement renoncer a un peu de business pour rendre la vie facile a ses employes !
Image Hosted by ImageShack.us

Dans la rue, ca parait plus simple, il y a le choix ! Et ceux-la, ils ne s'arretent pas a midi, et on les comprend bien puisqu'ils font leur benefice annuel en quelques jours.
Image Hosted by ImageShack.us

Les emplettes sont faites ! Lina et ses sympathiques cousines qui nous aident a faire la tournee familiale.
Image Hosted by ImageShack.us
Brandissez... paquets ! On se croirait pendant la revolution culturelle, petits livres rouges fierements brandis devant le timonier
Image Hosted by ImageShack.us
C'est rigolo, on peut meme jouer aux legos avec...
Image Hosted by ImageShack.us

Plus qu'a distribuer... Les cousines nous accompagnent toujours, meme si elles ne connaissent pas du tout ce pan de la famille paternelle de Lina, ca fait de l'animation!

Dans les 4-5 jours suivants, les repas de famille se succedent, les parties de mah-jong ininterrompues entre les membres de la famille, les briques volettent, l'argent change de main, et au bout de quelques jours il faudra se remettre au travail... Mais c'est long, en tout cas plus que Noel chez nous, il faut bien compter 15 jours pour un nouvel an moyen, en arrivant 5 jours avant et repartant 10 jours apres. Alors nous, partant le 4e jour, ca a un peu fait raler la maman de Lina, mais les plages du sud n'attendent pas ! Et puis, on etait arrives plus d'une semaine a l'avance...
Repost 0
Published by Yak - dans Chine 中国
commenter cet article
28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 08:31
Le semestre vient de reprendre, et je reprends avec lui du service a Centrale Pekin. Alors que j'etais examinateur en colles de maths au semestre precedent, je n'occupe maintenant d'animer des TD de physique pour les eleves de deuxieme annee (equivalent maths-sup). J'ai commence aujourd'hui, je n'ai que deux heures par semaine, le mardi de 14 a 16h, avec deux classes de 36 eleves l'une apres l'autre.

On traitera ces quelques mois d'optique geometrique et de methodes mathematiques pour la physique, voila pour le programme des rejouissances !

C'est interessant, ca me change de l'experience precedente ou j'etais chaque fois en face a face avec un seul eleve, et puis, c'est ma premiere vraie experience avec une classe entiere, plus le droit a l'erreur !

Les etudiants sont tres sympas, leur francais commence a etre a peu pres correct, deja suffisamment pour suivre plus ou moins le cours en francais, ce qui n'est pas rien !

Tres bonne impression pour un premier essai, j'ai meme eu le droit aux applaudissements a la fin de la deuxieme seance...  Et alors que je demande s'ils font ca souvent, j'ai le droit a une jolie reponse : juste pour les bons professeurs... mignons, non ? Bref, n'ayant plus de notes a distribuer, ca va etre plus cool encore dans les relations avec les eleves, mon surnom chinois (le fameux Xiaoya 小丫) les a deja tous fait bien rire des le debut !

Tout cela s'annonce bien, la paie diminue sensiblement par rapport a avant (de 140*3h a 125*2h), mais ca risque d'etre encore plus interessant, alors de quoi se plaint le peuple ?
Repost 0