Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : Yak en Chine
  • : Yannick en Chine Récit d'un ancien étudiant français en master en Chine, grand voyageur aux quatre coins de l'empire du milieu, maintenant ingénieur dans un grand groupe français à Handan dans la province du Hebei. Étudier à Tsinghua, à Pékin, voyager et travailler en Chine, aller à la rencontre de la culture et de la langue chinoise, apprendre le mandarin ou habiter à Handan, vous trouverez de tout ici !
  • Contact

Visiteur...

Tianjin Capitale : Hefei Chongqing Macao Capitale : Haikou Capitale : Changsha Capitale : Nanning Capitale : Guiyang Capitale : Xining Capitale : Islamabad Capitale : Fuzhou. Sites visites : Wuyishan, Quanzhou, Xiamen Capitale : Hangzhou. Sites visites : seulement Hangzhou... Capitale : Nanchang. Sites visites : Nanchang, Lushan, Jiuijiang, Jingdezhen Capitale : Jinan Capitale : Hohhot Capitale : Xi'an Capitale : Yinchuan Capitale : Lanzhou Capitale : Urumqi Capitale : Seoul. Sites visites : seulement Seoul... Pekin, c'est la que j'habite, a l'universite Tsinghua. Je n'y suis donc plus un touriste... Sites visites : le Bund, Pudong, Salon de l'auto, Jinmao tower, Maglev Sites visites : Kowloon, Hong-Kong Island, Temple Street, Tsim sha sui, Victoria Peak Capitale : Canton. Sites visites : Canton, Heyuan (mariage), Zhongshan Capitale : Nankin. Sites visites : seulement Nankin... Capitale : Harbin. Sites visites : Harbin, festival de sculptures de glace Capitale : Changchun. Sites visites : seulement Changchun... Capitale : Shenyang. Sites visites : Shenyang, Benxi, Dandong, grande muraille a Hushan Capitale : Shijiazhuang. Sites visites : Shanhaiguan Capitale : Taiyuan. Sites visites : Pingyao, Datong, Monastere Suspendu, Grottes de Yungang Capitale : Zhengzhou. Sites visites : Nanyang, temple Shaolin (Songshan) Capitale : Wuhan. Sites visites : Wuhan, Xiantao (chez Lina) Capitale : Kunming. Sites visites : Kunming, Dali, Lijiang, Tiger Leaping Gorge Capitale : Chengdu. Sites visites : Chengdu, Emeishan Capitale : Lhasa. Sites visites : Lhasa, lac Nam-Tso, Gyantse, Shigatse, Tingri, Everest Base Camp, Tanggula Express Ce blog relate la vie d'un ancien étudiant français à l'université Tsinghua, travaillant maintenant pour un grand groupe français à Handan dans le Hebei . Ce séjour en Chine est ponctué par de très nombreux voyages aux quatre coins de l'Empire du Milieu.

Pour s'y retrouver, les articles sont rangés dans diverses catégories (en particulier les provinces pour les voyages), que l'on retrouve dans la colonne de gauche. La categorie Beijing regroupe aussi bien les week-ends et excursions dans la banlieue de la capitale que des aspects de la vie quotidienne specifiques à Pékin. La vie universitaire est racontée dans la catégorie Tsinghua, et la catégorie Handan relate notre nouvelle vie dans le Hebei. La catégorie Chine traite plus des aspects culturels généraux, hors linguistiques qui sont abordés dans Langue chinoise. Une page recense tous nos voyages en Chine, avec une carte en grand format ainsi que des liens vers tous les articles correspondants.


La monnaie utilisée en Chine est le yuan (8.5 pour un euro). La population chinoise représente 20 fois celle de la France, et sa superficie est 17 fois supérieure.

 

大部分的文章只有法语,但是有些文章中法文都有,列单跟着链接。Voir ici la liste des articles disponibles en version bilingue.

Archives

Liens

Aujourd'hui en Chine, site d'information en francais sur la Chine, souvent très partial mais informatif en prenant le recul nécessaire
Chine nouvelle, le site en francais de l'agence de presse officielle chinoise - un peu l'opposé du lien précédent

samphotographie Une galerie de photos, créée par un passionné de Chine et d'escalade

Si Mao savait ...

Mon compte Youtube : toutes les videos

Dictionnaire chinois-francais  en ligne
Dictionnaire chinois unilingue avec quelques traductions en anglais, tres complet

Meteo en Chine

Tsinghua, le site de mon universite

 

Le blog de Lina, tout neuf, avec beaucoup de photos, et (mais...) en chinois !

11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 14:37
Dans sa grande admiration pour le lamaisme, l'empereur Qianlong des Qing a fait construire toute une serie de temples (les 8 temples exterieurs de Chengde) fortement impregnes de culture tibetaine. Un des plus celebres d'entre eux est sans conteste celui qui n'est rien d'autre qu'une replique du fameux Potala, le joyau de Lhasa, palais des Dalai-lama. Pour se concilier les faveurs des tribus non-han (non chinoises) ralliees a la dynastie mandchoue, les inaugurations de temples ou palais coincidaient souvent avec des actes symboliques d'ouverture vers la steppe mongole. Ainsi, les Qing ont accueilli en grande pompe le retour de 170 000 Turguts d'Asie centrale dans le giron chinois avec l'inauguration du Potala. Malgre la politique souvent discriminatoire envers les ethnies minoritaires a tendance secessionniste, parfois tres violemment comme dans le Xinjiang et le Yunnan, il semble que les pratiques encore pires du tsar de Russie a leur encontre ait provoque cet exode massif. A titre de comparaison, une des offensives majeures des Qing au 18e siecle a ete un massacre general des tribus dzoungares d'Asie centrale, allant meme jusqu'a effacer leur nom... Le tsar devait vraiment manquer de tact !

Photos de cette merveille architecturale :

Image Hosted by ImageShack.us


Stele quadrilingue

Image Hosted by ImageShack.us


Tres touristique...
D'ailleurs, c'est peut-etre y mettre de la mauvaise foi, mais c'est la premiere fois qu'on est surpris par la "bassesse" relative (40 yuan) du prix d'entree (90 yuan pour le palais d'ete). Faut-il y voir la main du parti, desireux de promouvoir une image de fraternite entre les peuples ?

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us


Je retrouve avec grand plaisir les drapeaux de priere comme au Tibet.

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us


Lamas plus tournes vers le business... On peut evidemment payer pour accrocher son drapeau avec les autres.

Image Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.us


La bande des quatre...

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us


Concert pour touristes, pas vraiment tibetain...

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us


Toits en or

Image Hosted by ImageShack.us


On voit nettement la difference entre le toit superieur, encore bien dore, et l'inferieur, largement gratte. Pour la petite histoire, ce sont les soldats japonais qui se sont livres au pillage de ce qui restait encore dans les annees 30, et ont commence a gratter les tuiles dorees depuis le bas. Mais en arrivant au dernier etage, une chute mortelle de l'un des leurs les a convaincus de la presence d'un dieu protecteur, les empechant de poursuivre leur acte.

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us


De retour en bas, attraction 5A (AAAAA) tout de meme !

Image Hosted by ImageShack.us


Excellente escapade depuis Pekin pour un week-end, recommande a tous les pekinois d'adoption et meme aux autres !

Image Hosted by ImageShack.us

Partager cet article
Repost0
11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 13:56
Ca y est, j'ai passe le cap ou je peux commencer a faire des blagues en chinois !
Blagues evoluees, en plus, avec jeux de mots phonetiques, ou encore references a des textes antiques connues de tous, je ne compte plus le nombre de tentatives.

Objectif suivant : faire rire les gens qui ecoutent mes blagues.

Oui, parce que pour l'instant, personne ne les comprend... Comme en francais me direz vous.

Mais la je pars avec un handicap inherent a ma condition d'etranger : quand je tente une blague basee sur une approximation phonetique, on croit simplement que j'ai mal prononce une phrase normale, et ce n'est pas drole du tout. Apres explications, c'est deja trop tard.




Je vous donne un exemple, qui ne date pas plus tard qu'aujourd'hui, en cours de chinois classique. Je compte sur mes chers lecteurs pour rire a haute voix (les saccades de deux sont tolerees) devant leur ecran.


Nous parlions des examens de la Chine antique, ou pendant plus de 500 ans,le sujet principal etait de discourir sous forme poetique sur 4 grands ouvrages de l'antiquite. Ce n'etait pas une epreuve d'interpretation, puisque la seule interpretation acceptee par le jury etait la vision officielle du grand penseur Zhuxi (prononcer djouchi, mais ce n'est pas important).

Apres une breve periode d'arrets des examens imperiaux entre 1905 et 1949, ils ont repris, mais les sujets ont evidemment change. Le point commun avec la periode precedente est, ce sur quoi le professeur a bien insiste, que toute interpretation personnelle est toujours proscrite. La reference est bien sur differente, le point de vue officiel etant maintenant celui de Mao Zedong.

Attention on va arriver au moment ou il faut rire (je previens, on ne sait jamais).

Note indispensable de background culturel : en Chine on ne dit pas Mao Zedong mais President Mao, ou Chairman Mao, ce qui se dit Mao Zhuxi en chinois. C'est la seule maniere de parler de Mao, on ne peut pas dire Mao tout seul. C'est absolument universel, personne ne l'ignore.

C'est la que je dit (preparez vous, ouvrez la bouche) : Ah, alors c'est pour ca qu'on l'appelle Mao Zhuxi (comme le penseur antique) !

Vous me direz : "mais c'est genial, c'est pas du tout approximatif !". En fait, si, ca l'est a cause des tons, le penseur se dit Zhuxi 1er ton 1er ton, alors que pour Mao ca se dit Zhuxi (3e ton 2e ton). Mais tout de meme, ca colle quand meme tres bien !!!

Eh bien non, le prof m'a dit "ben oui, Mao Zedong c'est Mao Zhuxi", du style "j'espere que tu ne decouvres pas ca aujourd'hui, mais tu as mal prononce, c'est 3e ton 2e ton..." Echec... Et en classe comme ca, pas moyen de reexpliquer a tout le monde...


C'est pour ca que je tends a me rabattre sur les blagues a l'ecrit, la au moins on peut prendre le temps de lire et de comprendre. De toute maniere, les blagues plus recherchees sur des adaptations libres du chinois classiques sont absolument incomprehensibles a l'oral.
Et en plus, Lina fait la un tres bon public !
Partager cet article
Repost0
10 juin 2007 7 10 /06 /juin /2007 14:12
Notre visite de Chengde (Jehol pour les occidentaux) continue avec le grand palais d'ete construit par l'empereur Kangxi, deuxieme empereur mandchou au regne de plus de 60 ans. En fait, le nom du palais est litteralement "village de montagne pour fuir les chaleurs estivales" (避暑山庄). Il y a des expositions sur la dynastie Qing, si brillante a ses debuts sous Kangxi et Qianlong, et si decadente lors de l'alienation de la Chine aux pays etrangers vers la fin du XIXe siecle, avec la tristement celebre imperatrice Cixi.

Voici quelques photos du site.

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us


Les deux fameux empereurs Qianlong (1735-1795) et Kangxi (1762-1723), qui ont regne chacun plus de 60 ans sur le pays le plus grand et le plus prospere du monde de l'epoque.

Image Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.us


Image Hosted by ImageShack.us
Costume traditionnel d'epoque.

Ces palais sont souvent malheureusement assez vides, une des raisons est le pillage caracterise des troupes anglo-francaises des annees 1850-1900. Je suis en ce moment dans ma periode "histoire de chine", avec un excellent livre (Le Monde Chinois, de Jacques Gernet) resumant les grandes lignes des 4000 ans d'histoire chinoise en un petit millier de pages. Dramatique histoire entre 1850 et 1950...

 

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us
Fillette en costume d'"epoque" ?


Acteur en pause cigarette
Image Hosted by ImageShack.us


Image Hosted by ImageShack.us



Sorte de machine a marionnette ambulante, les enfants collent leurs yeux vers l'interieur pendant que la musique tourne.

Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us

 Des pagodes, encore des pagodes... Celle ci est la pagode de la protection divine eternelle, rien de moins que ca !

Image Hosted by ImageShack.us


Image Hosted by ImageShack.us


Image Hosted by ImageShack.us



Et tranquillement de retour dans les rues animees le soir, avant la visite du potala local le lendemain, replique du fameux palais de Lhasa.

Image Hosted by ImageShack.us


Partager cet article
Repost0
9 juin 2007 6 09 /06 /juin /2007 02:31
Il y a quinze jours, nous sommes partis pour un week-end ultra-classique depuis Pekin, a savoir la ville imperiale Chengde, dans le Hebei.
A quatre heures de train au nord-est de Pekin, elle abrite la residence d'ete (6 mois par an...) des empereurs Qing, principalement utilisee dans la deuxieme moitie du 18e siecle, notamment par le celebre empereur Qianlong. En plus d'un palais d'ete, il y a egalement fait construire tout un ensemble de temples bouddhistes et lamaistes qui font figurer la ville pour deux ensembles differents au patrimoine mondial de l'Unesco.

Nous commencons tout de suite avec le fameux temple de la paix universelle, et son fameux Guanyin (la boddhisatva) geant.
Recit en photos, evidemment...

Image Hosted by ImageShack.us


Image Hosted by ImageShack.usLa dynastie Qing n'est pas une dynastie d'ethnie chinoise mais mandchoue, du nord-est de Pekin. Pour asseoir mieux leur pouvoir malgre leur nombre largement minoritaire, ils ont fait appel a d'autres populations non chinoises sinisees, comme les mongols. Les empereurs du debut etaient egalement tres ferus de bouddhisme tibetain (lamaisme), ce qui a donne aux tibetains une place tres importante dans le monde religieux chinois du 18e siecle, comme lors de la domination mongole du 13-14e siecle. C'est d'ailleurs sous les Qing que le Tibet est devenu un protectorat chinois completement administre par Pekin.

Les inscriptions ci-contre sont donc naturellement ecrites en mandchou, chinois, mongol et tibetain (de gauche a droite).
 

Image Hosted by ImageShack.us


Image Hosted by ImageShack.usComme au Tibet, les rouleaux a tourner dans les monasteres, avec l'inscription mystique om mani padme hum, comme on en voit partout au Tibet. Ici au lac Nam-tso (rubrique Tibet du blog)



Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us


Des lamas repetant inlassablement les paroles sacrees. Renseignement pris, ils sont 80 dans ce monastere, dont environ 10 tibetains et 70 mongoliens (l'ethnie, pas la nationalite, ils sont bien evidemment chinois...). Ils ont tous un examen a passer pour etre admis ici, avec une epreuve de lecture de textes sacres tibetains. Comme c'est une langue alphabetique, on peut lire sans comprendre. Et c'est souvent ce qui se passe ici...

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us


Pour une centaine de yuan, on peut faire une offrande accompagnee par l'orchestre celeste que voici, genial !

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us


Image Hosted by ImageShack.usVoila enfin le fameux Boddhisatva (presque Bouddha) Avalokiteshvara (Guanyin en chinois), "deesse" de la pitie. 22m de haut, 42 bras, c'est le plus haut du monde dans sa categorie.
 

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us

Michael, Charlotte, et Lina, nous voila donc quatre pour cette escapade hors de la metropole pekinoise.

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us


Monastere ou pas, tout l'ensemble a ete serieusement amenage pour les touristes. Gardes et vendeurs en costumes "locaux", echoppes ne souvenirs ne sont pas vraiment ce qui manque ici !

Image Hosted by ImageShack.us

Rendez vous au palais d'ete pour la suite !
Partager cet article
Repost0
8 juin 2007 5 08 /06 /juin /2007 17:15
En Chine, la garde d'enfants pose vite un probleme. La garde d'enfant, plutot, puisqu'on en a rarement plusieurs... L'ecole ne commence qu'a 6-7 ans, les jardins d'enfants - maternelles sont tres peu developpes, et souvent assez chers quand bien meme ils existent. Quand les deux parents travaillent, ce qui est quasiment tout le temps le cas, il faut bien trouver une autre solution.

C'est la politique de l'enfant-petit enfant unique qui la fournit.
L'enfant chinois ne connait pas les couches-culottes mais le pantalon a fente mediane (beurk...), et de meme ne connait pas le parc (le parc a barreaux qu'on met dans la cuisine, le salon...) mais sa grand-mere paternelle. Paternelle est tres important...

Dans le cas des actuels nourrissons et jeunes enfants, les parents sont generalement jeunes, donc de la generation du planning familial, et les quatre grands parents n'ont frequemment qu'un petit enfant. Il est alors tres frequent d'inviter la mere du pere a habiter avec la famille (que fait le grand-pere... ?) pendant quelques mois/annees, le temps que le petit arrive a l'ecole.

Pratique souvent douteuse, puisque la meme s'occupe egalement de toutes les taches menageres pour le jeune couple dynamique. C'est ainsi qu'en journee sur le campus, on en voit des dizaines, rejeton du rejeton a la main, arpenter les parcs de l'universite avec leurs homologues d'autres familles d'enseignants. Souvent d'une autre province plus "locale", leur parler provincial et leur laxisme repressif envers les jeunes empereurs fait maintenant partie du paysage a Tsinghua et ailleurs.

Laxisme repressif, car elles repetent sempiternellement des interdits (ne fais pas ci ne fais pas ca...) sans joindre l'executif au legislatif, laissant la generation montante prendre ses aises avec le monde qui l'entoure.


Image Hosted by ImageShack.usEt pour le tout debut ? Nous avons decouvert recemment un metier prometteur en Chine, celui de nourrice specialisee tres bas age. Cette supernounou ne s'occupe que des nourrissons de moins d'un mois, mais il en coute tout de meme plus de 3000 yuan par mois, soit deux salaires mensuels pekinois. Investissement sur le long terme...

Recemment chez une amie de Lina, la supernounou en question pour son dernier jour de travail.

Partager cet article
Repost0
7 juin 2007 4 07 /06 /juin /2007 02:01
Belle soiree fin mai sur le campus.
Un cinema en plein air a ete installe, il fait bon sans que ce soit encore trop chaud. Malheureusement, c'etait il y a presque quinze jours, et les temperatures ont bien change depuis...

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Partager cet article
Repost0
4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 07:54
Le voyage est fini !
Mais d'autres recits plus recents sont pour bientot...


Image Hosted by ImageShack.us
Partager cet article
Repost0
3 juin 2007 7 03 /06 /juin /2007 07:54
Cet article fait partie de la serie sur notre voyage a Shanghai, Hangzhou, dans le Fujian et le Jiangxi en mai 2007 dont voici la page principale.



Nous arrivons donc a Jingdezhen en bus depuis Jiujiang, a la tombee de la nuit

Image Hosted by ImageShack.us


Nous voila aussi sec dans un cafe internet local, pour donner quelques signes de vie a la famille inquiete... Au passage, record de prix : 1 yuan de l'heure

Image Hosted by ImageShack.us


Et apres une bonne nuit, nous voila d'attaque pour commencer la visite du principal centre touristique, avec production de porcelaine, vente aux touristes, spectacles, demonstrations... Il n'y a plus aucun touristes, nous sommes le 7 mai et tout le monde est rentre la veille, super !

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us


Instruments de musique en porcelaine, nous avons pu assister a un concert de musique "traditionnelle"

Image Hosted by ImageShack.us


Dans un four

Image Hosted by ImageShack.us


Le meme vu de dehors. La fabrication de porcelaine est un art millenaire en Chine. La porcelaine "de Chine" designe en fait celle produite a Jingdezhen. Il parait que la moitie de la population de la ville a un emploi en rapport avec la porcelaine !

Image Hosted by ImageShack.us


Dans les sympathiques ruelles

Image Hosted by ImageShack.us


Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us

Tout un quartier a ete reconstruit en style ancien, on manque de telles initiatives en France !

Image Hosted by ImageShack.us


Certes, les panneaux sont un peu flashy...

Image Hosted by ImageShack.us


Loueur de tabourets et chaises ?

Image Hosted by ImageShack.us


Clients potentiels ?

Image Hosted by ImageShack.us


Retour dans les ateliers de fabrication

Image Hosted by ImageShack.us


Travail vraiment minutieux, il faut de la concentration et du temps, et maintenant ca se fait meme un ipod dans les oreilles !

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us


La premiere etape de la fabrication est un peu comme pour faire de la poterie, avec un plateau tourant (a tourner a la main, d'ailleurs...). Apprentissage particulier :

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us


Si on trouve aussi des babioles, certaines pieces se vendent tout de meme a plusieurs dizaines de milliers d'euros. Tout ca pour les casser dans l'avion... enfin, j'espere qu'a ce prix la ils s'occupent aussi du transport !

Image Hosted by ImageShack.us

Tres bonne etape, dommage que ce soit la derniere...
Partager cet article
Repost0
2 juin 2007 6 02 /06 /juin /2007 07:53
Cet article fait partie de la serie sur notre voyage a Shanghai, Hangzhou, dans le Fujian et le Jiangxi en mai 2007 dont voici la page principale.



Jiujiang est une etape obligee si l'on veut quitter Lushan sans aller a Nanchang. En fait, c'est une ville tres agreable. "Obliges" de rester la pour attendre le bus pour Jingdezhen une heure et demie, nous en avons profite pour faire une petite balade express dans la ville.


Au bord du lac en plein centre, tres anime, plein de vie, vraiment agreable !

Image Hosted by ImageShack.us


Je ne sais pas vraiment a quoi ils jouent, ce ne sont ni des cartes ni du Mah-Jong, mais ca a l'air populaire.

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us


Une chanteuse de rue assourdit tout son auditoire, qui ne semble pourtant nullement gene par  ses cri stridents.

Image Hosted by ImageShack.us


Pavillons et pagodes anonymes au bord du fleuve

Image Hosted by ImageShack.us


Le trafic est en forte baisse sur le Changjiang (Yangze) depuis la construction du barrage des trois gorges, et il parait que ca se ressent fortement.

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us


Grand pont sur le fleuve

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us


Image Hosted by ImageShack.usBelle coincidence qui ne dira malheureusement rien a la plupart des lecteurs... Le batiment rouge que l'on voit sur la photo ci-dessous est le fameux restaurant Xunyanglou (迅阳楼) ou Songjiang, le grand heros a la tete de l'insurrection de la seconde moitie du 12e siecle sous les Song dans le Shandong, compose sous le coup de l'ivresse un poeme interprete comme revolutionnaire par ses detracteurs. C'est cet incident qui fait passer le heros du cote des hors-la-loi, et le portent a la tete de l'insurrection. Cette histoire est passee a la posterite avec le grand roman classique "Au bord de l'eau" (水浒传,traduit en francais, merci Papi-Manou !), connu de tous les chinois.


Visite un peu chronometree, mais fort plaisante tout de meme. Et nous voila deja repartis pour Jingdezhen !

[a suivre]
Partager cet article
Repost0
1 juin 2007 5 01 /06 /juin /2007 07:53
Cet article fait partie de la serie sur notre voyage a Shanghai, Hangzhou, dans le Fujian et le Jiangxi en mai 2007 dont voici la page principale.



Deuxieme journee a Lushan, nous cherchons des le matin a sortir des routes principales, et partons avec un vague plan en main vers un autre versant.
Une fois sortis des zones de travaux (ca construit encore dans tous les sens...), on n'a plus croise personne pendant deux bnones heures, au point de se demander plusieurs fois si on n'etait pas perdus. Chemin tres etroit dans les broussailles, avec heureusement des balises tous les 30m, mais pour se retrouver au final devant une ferme avec des gros chiens... On a fini par retrouver les touristes, voila les photos du site touristique en question (evidemment la partie sans personne n'etait pas specialement photogenique) :


Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us


Encore un site pour photos payantes...

Image Hosted by ImageShack.us


Il faut faire attention, il parait que les singes peuvent attaquer les touristes ! Cette femelle peu farouche ne s'est pour autant pas montree aggressive.

Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us


Au loin, la ville de Jiujiang (etape suivante), et juste apres, le fameux Yangze.

Image Hosted by ImageShack.us

 
Allez, plus vite bande de faineants !
Au passage, les porteurs peuvent remercier la politique de l'enfant unique... Ceci dit, il faut quand meme une bonne dose de courage pour monter la dessus vu les sentiers escarpes que les porteurs prennent...

Image Hosted by ImageShack.us
 
Et nous quittons ainsi Lushan en bus, pour Jingdezhen, la capitale mondiale de la porcelaine. En l'absence de bus directs, notre prochaine etape sera en fait a Jiujiang, agreable ville au bord du Yangze.

[a suivre]
Partager cet article
Repost0