Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Yak en Chine
  • Yak en Chine
  • : Yannick en Chine Récit d'un ancien étudiant français en master en Chine, grand voyageur aux quatre coins de l'empire du milieu, maintenant ingénieur dans un grand groupe français à Handan dans la province du Hebei. Étudier à Tsinghua, à Pékin, voyager et travailler en Chine, aller à la rencontre de la culture et de la langue chinoise, apprendre le mandarin ou habiter à Handan, vous trouverez de tout ici !
  • Contact

Visiteur...

Tianjin Capitale : Hefei Chongqing Macao Capitale : Haikou Capitale : Changsha Capitale : Nanning Capitale : Guiyang Capitale : Xining Capitale : Islamabad Capitale : Fuzhou. Sites visites : Wuyishan, Quanzhou, Xiamen Capitale : Hangzhou. Sites visites : seulement Hangzhou... Capitale : Nanchang. Sites visites : Nanchang, Lushan, Jiuijiang, Jingdezhen Capitale : Jinan Capitale : Hohhot Capitale : Xi'an Capitale : Yinchuan Capitale : Lanzhou Capitale : Urumqi Capitale : Seoul. Sites visites : seulement Seoul... Pekin, c'est la que j'habite, a l'universite Tsinghua. Je n'y suis donc plus un touriste... Sites visites : le Bund, Pudong, Salon de l'auto, Jinmao tower, Maglev Sites visites : Kowloon, Hong-Kong Island, Temple Street, Tsim sha sui, Victoria Peak Capitale : Canton. Sites visites : Canton, Heyuan (mariage), Zhongshan Capitale : Nankin. Sites visites : seulement Nankin... Capitale : Harbin. Sites visites : Harbin, festival de sculptures de glace Capitale : Changchun. Sites visites : seulement Changchun... Capitale : Shenyang. Sites visites : Shenyang, Benxi, Dandong, grande muraille a Hushan Capitale : Shijiazhuang. Sites visites : Shanhaiguan Capitale : Taiyuan. Sites visites : Pingyao, Datong, Monastere Suspendu, Grottes de Yungang Capitale : Zhengzhou. Sites visites : Nanyang, temple Shaolin (Songshan) Capitale : Wuhan. Sites visites : Wuhan, Xiantao (chez Lina) Capitale : Kunming. Sites visites : Kunming, Dali, Lijiang, Tiger Leaping Gorge Capitale : Chengdu. Sites visites : Chengdu, Emeishan Capitale : Lhasa. Sites visites : Lhasa, lac Nam-Tso, Gyantse, Shigatse, Tingri, Everest Base Camp, Tanggula Express Ce blog relate la vie d'un ancien étudiant français à l'université Tsinghua, travaillant maintenant pour un grand groupe français à Handan dans le Hebei . Ce séjour en Chine est ponctué par de très nombreux voyages aux quatre coins de l'Empire du Milieu.

Pour s'y retrouver, les articles sont rangés dans diverses catégories (en particulier les provinces pour les voyages), que l'on retrouve dans la colonne de gauche. La categorie Beijing regroupe aussi bien les week-ends et excursions dans la banlieue de la capitale que des aspects de la vie quotidienne specifiques à Pékin. La vie universitaire est racontée dans la catégorie Tsinghua, et la catégorie Handan relate notre nouvelle vie dans le Hebei. La catégorie Chine traite plus des aspects culturels généraux, hors linguistiques qui sont abordés dans Langue chinoise. Une page recense tous nos voyages en Chine, avec une carte en grand format ainsi que des liens vers tous les articles correspondants.


La monnaie utilisée en Chine est le yuan (8.5 pour un euro). La population chinoise représente 20 fois celle de la France, et sa superficie est 17 fois supérieure.

 

大部分的文章只有法语,但是有些文章中法文都有,列单跟着链接。Voir ici la liste des articles disponibles en version bilingue.

Liens

Aujourd'hui en Chine, site d'information en francais sur la Chine, souvent très partial mais informatif en prenant le recul nécessaire
Chine nouvelle, le site en francais de l'agence de presse officielle chinoise - un peu l'opposé du lien précédent

samphotographie Une galerie de photos, créée par un passionné de Chine et d'escalade

Si Mao savait ...

Mon compte Youtube : toutes les videos

Dictionnaire chinois-francais  en ligne
Dictionnaire chinois unilingue avec quelques traductions en anglais, tres complet

Meteo en Chine

Tsinghua, le site de mon universite

 

Le blog de Lina, tout neuf, avec beaucoup de photos, et (mais...) en chinois !

16 décembre 2006 6 16 /12 /décembre /2006 09:02
Une musique tres connue en Chine, tres emouvante, a pour titre "Le haut plateau tibetain".

En entendant les pointes vers les hauteurs, vraiment dur de ne pas s'imaginer sur un haut plateau, particulierement dans le final.

Je l'ecoute en boucle cette apres-midi, je vais peut-etre enfin reussir a retenir les paroles...

Elle est telechargeable ici (clic droit, enregistrer la cible du lien sous). Trouvee sur baidu, evidemment.

Les paroles sont ici :


『青藏高原 歌词』
专辑:《醒了》    歌手:『韩红』


青藏高原

歌手:韩红专辑:醒了

是谁带来远古的呼唤
是谁留下千年的祈盼
难道说还有无言的歌
还是那久久不能忘怀的眷恋


我看见一座座山一座座山川
一座座山川相连
呀啦索
那可是青藏高原?

是谁日夜遥望着蓝天
是谁渴望永久的梦幻
难道说还有赞美的歌
还是那仿佛不能改变的庄严


我看见一座座山一座座山川
一座座山川相连
呀啦索
那就是青藏高原



Pour retrouver l'ambiance, voir les photos de notre voyage en train au Tibet.
Repost 0
Published by Yak - dans Tibet 藏
commenter cet article
19 septembre 2006 2 19 /09 /septembre /2006 12:00
Un grand moment de propagande politique a l'occasion du 30e anniversaire de la mort de Mao : la ville de Changsha dans le Hunan, pays natal du celebre timonier, a finance la construction d'une place dans une ville tibetaine, avec au centre la plus grande statue de Mao de ce style en Chine, et accessoirement la premiere au Tibet.

Cet article officiel recele de nombreuses "perles", dont les suivantes (sic) ...

Declarations du representant local du parti communiste (traduction perso "libre")

"Beaucoup de tibetains ont suggere que nous devrions avoir une statue du President Mao pour exprimer notre gratitude envers les habitants de son pays natal"

"Le President Mao peut resister a des seismes d'une intensite de 5,5 sur l'echelle de Richter.“

"En 1951, Mao et ses camarades ont libere pacifiquement le Tibet, et engage une serie de reformes pour abolir les milliers d'annees de servitude sur le plateau."

Du haut niveau... Allez, tous en choeur, longue vie au chairman Mao !




PS : finalement, je n'ai a choisir aucun des cours de marxisme, de toute maniere mon tuteur n'a aucune envie d'aller me laisser y perdre quelques heures toutes les semaines... dommage ?
Repost 0
Published by Yak - dans Tibet 藏
commenter cet article
2 septembre 2006 6 02 /09 /septembre /2006 12:00
Cet article fait partie de la serie sur le grand voyage en Chine a l'ete 2006, au Shanxi, Tibet, Sichuan, a Hong-Kong, Nankin, et dans le Henan. Voici la page principale.



Une fois de plus, ce ne sont pas vraiment des nouvelles de prime fraicheur, mais plutot le rattrapage des articles que je n'ai pas eu le temps d'ecrire plus tot. Ce coup ci, voici les dernieres photos avant de cloturer notre sejour au pays des neiges, photos prises dans sa belle capitale Lhasa.

The aux fruits dans un restaurant du quartier musulman

Image Hoste<a href=




Vue sur la mosquee de Lhasa depuis la terrasse de ce restaurant. Pour notre quasi-dernier repas, nous avons explose le budget habituel, en depensant pres de 20 euros (en tout, encore heureux...), et ce pour commander un plat d'agneau redoutable, et un poisson de Lhasa d'une quelconcite previsible mais quand meme decevante. C'est vrai que les poissons ne sont pas specialement reputes au Tibet...

Image Hosted by ImageShack.us




Adieu au Potala

Image Hosted by ImageShack.us



Vue d'avion sur le Yarlung Tsampo (Brahmapoutre), enfin, je crois que c'est celui la.

Image Hosted by ImageShack.us



Vue d'avion un peu floue sur les sommets himalayens emergeant au dessus des nuages (lesquels nuages doivent au moins atteindre les 6 ou 7000m...)

Image Hosted by ImageShack.us

Et voila, le Tibet, c'est fini... snif ! Mais c'est sur, j'y reviendrais, je ne sais pas encore quand mais j'y reviendrais, c'est promis. On a rate toute la partie ouest, decidement trop eloignee de Lhasa, et aussi la partie est, les contreforts du Tibet et la descente vers le Sichuan et le Yunnan. On a aussi surement rate plein d'autres endroits, mais ces deux parties valent chacune largement un autre voyage, sans compter que finalement nous ne sommes pas alles a Kathmandu. Peut-etre un Kashgar (xinjiang) - Kathmandu ?
Repost 0
Published by Yak - dans Tibet 藏
commenter cet article
1 septembre 2006 5 01 /09 /septembre /2006 12:00

Cet article fait partie de la serie sur le grand voyage en Chine a l'ete 2006, au Shanxi, Tibet, Sichuan, a Hong-Kong, Nankin, et dans le Henan. Voici la page principale.



Ce ne sont pas, une fois de plus, des nouvelles de prime fraicheur, mais je n'avais pas peu mettre plus tot proprement en ligne les photos de notre trek de trois jours au Tibet, entre Tingri et le camp de base de l'Everest. Voila qui est chose faite. Et vu ma chance avec le stockage numerique (deux disques durs grilles a 6 mois d'intervalle), mieux vaut assurer le coup !

Donc, petit resume pour ceux qui n'ont pas suivi : laissant notre 4*4 et chauffeur dans la "charmante" ville de Tingri, nous louons une charrette et un "guide" pour nous mener sur les 60km de chemin jusqu'au monatere de Rongbuk. L'altitude de depart est 4600m, celle d'arrivee 5000m, mais il faut passer un col a 5200m. Bref, on ne peut pas vraiment dire qu'on ne manque pas d'air !

 L'article avec les videos, et plus de details, est ici. Le village de Lungchang, ou nous avons passe la premiere nuit, est aussi visible ici.

 Magasin bric a brac dans Tingri. Enseigne en bilingue tibetain-chinois comme d'habitude, mais celle la est particuliere pour moi car le caractere ya (丫) est justement mon surnom en chinois (小丫 xiao ya, xiao = petit, prononcer siao). Ya signifie petite servante, en fait c'est un surnom de fille, mais le caractere ressemble a un Y, se prononce comme le debut de mon prenom, il est porte par une animatrice tele tres connue, ce sont des chinois qui me l'ont donne, et -avantage inestimable- il provoque l'hilarite de tous les chinois a qui je le dis... Donc il me plait beaucoup !

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Dans les rues du "charmant petit village traditionnel tibetain avec vue magnifique sur plusieurs sommets a 8000m" (je cite le Lonely Planet...)

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Le camion est juste devant la porte de notre "hotel" a Tingri".

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Le tracteur qui nous mene jusqu'au premier village ou nous attend la charrette. Ce sont les enfants qui vont harnacher le tout, et le premier avec la casquette orange qui sera notre guide le premier jour !

Image Hosted by ImageShack.us

 

 La mama nous prepare le the au beurre de yak, dans ce traditionnel recipient ou elle melange tous les ingredients avec une grande baguette en bois.

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Depart du trek !

Image Hosted by ImageShack.us

 

 La route est regulierement completement inondee

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Activite ludique du trek : le franchissement des ruisseaux ! Des fois ca passe quand meme moyen (voir les videos correspondantes...), mais ce passage est divin !

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Notre petit guide et un berger local. Le berger, d'abord tres intimide, se rapproche quand nous commencons a leur parler en tibetain. Pas grand chose, bien sur, mais ca brise la glace et c'est le plus important. Ca marche meme mieux que les paquets de biscuits !

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Village de Lungchang, ou nous passons la premiere nuit. Le temps change tres vite, et la presence du soleil peut faire grimper le thermometre de 15 degres en quelques minutes.

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Repas dans la maison des tibetains ou nous passons la nuit. C'est un repas facile (a manger) : juste du riz et des legumes. Le guide m'ayant amene en avance jusqu'au village sur l'arriere de sa moto, j'ai ete invite a manger-boire-ingurgiter une "soupe" locale dans une des maisons du village, en attendant l'arrivee du reste de l'equipee. Je n'ai jamais rien mange d'aussi infect. De l'eau couleur (et gout) boue, dans laquelle flottaient des grains de riz (depuis combien de temps ?), et ou j'ai aussi pu ajouter quelques grains de tsampa (la poudre a base d'orge, nourriture traditionnelle basique au Tibet). Une odeur, un gout, et une consistance toutes plus ecoeurantes les unes que les autres. Machant doucement, m'efforcant de garder le sourire voire de complimenter le plat en question, la delivrance est survenue au moment de l'arrivee de Seb et Raph, mais j'ai echoue a la moitie du plat, et ai ete malade le reste de la journee. Autant dire que le plat simple a ete bien accueilli !

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Vue du village depuis le toit de la maison

Image Hosted by ImageShack.us

 

 En marche

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Ces deux personnes sont folles ! Lui est anglais, elle australienne, et ils sont venus en velo depuis Bangkok ! 4 mois, et encore deux pour arriver a Delhi. Ils commencaient a en avoir plein les pattes, d'autant plus que le passage qu'ils venaient d'emprunter (on les a croises) etait completement impraticable a velo, tout boueux. Chapeau !

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Yaks et yakman

Image Hosted by ImageShack.us

 

 yak seul. Je n'osais pas trop m'approcher au debut, mais finalement je suis alle a deux metres de lui et il n'a pas bronche. Il n'est pas vraiment sauvage non plus, les nomades ou fermiers peuvent les laisser seuls plusieurs semaines dans la montagne. A deux jours de marche du village, notre guide scrutait tous les yaks des alentours pour essayer de retrouver le sien. Il faut avoir l'oeil...

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Apres la traversee douloureuse de la premiere vraie riviere (voir video), ou Raph a ete contraint de descendre de la charrette a mi-chemin pour que le cheval puisse continuer a avancer. Je demande une ovation pour ce courage et cette abnegation, bravo Raph !

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Du coup, le voila pied nu le temps de laisser secher ses chaussures et chaussettes, et donc en passager grand luxe sur le dos de notre charrette.

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Encore Raph en passage delicat

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Un campement de nomades a 5000m.

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Repos des guerriers

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Repos de courte duree, car les enfants de la famille (apparemment peu au fait de la politique de l'enfant unique) nous assaillent assez rapidement.

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Arrivee en vue du col

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Dans la tente, pour notre premiere nuit a 5200m, a trois dans une tente de basse-moyenne montagne prevue pour deux personnes plus bagages. Mais il faut voir que 5000m au TIbet, c'est effectivement basse-moyenne montagne, et a trois, on n'a pas vraiment eu froid, malgre les gros grelons gresillant dehors.

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Petit dejeuner : porridge, lait concentre et raisins secs. Ce n'est pas franchement ce qui me tente le plus, mais sur le conseil des freres LeRoy, nous avons pris cela pour nous remplir des le matin l'estomac pour la journee.

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Cette pente n'est pas tellement interessante en soi. Sauf que juste devant nous a devale une grosse pierre a toute vitesse, nous passant dessus a quelques dizaines de metres pres. Puis une deuxieme, et une troisieme... un enfant tibetain etait en haut de la montagne et s'"amusait" a les faire rouler dans notre direction.

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Descente du col vers la vallee de l'Everest

Image Hosted by ImageShack.us

 

 La derniere etape est tres eprouvante, nous decidons de la faire d'une traite au lieu des deux jours prevus, mais la vallee de l'Everest qu'il nous faut remonter est interminable ! Alors on se repose a tour de role sur la charrette, pour economiser le capital force du groupe !

Image Hosted by ImageShack.us

 

 18h : nous voila enfin au monastere de Rongbuk, fin du trek, completement epuises ! Sebastien grelotte sous ses 5 couches d'anoraks, Raph a des ampoules plein les pieds, et je n'en mene pas large non plus. Plus qu'a trouver une autre charrette pour nous mener au camp de base et c'en sera fini de cette epopee ! Pour le camp de base, voir ici.

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Le monastere de Rongbuk, soi-disant le plus haut du monde (5000m) Son principal interet est geographique : par beau temps il est juste sous l'Everest !

Image Hosted by ImageShack.us

Et l'aventure continue au camp de base...
Repost 0
Published by Yak - dans Tibet 藏
commenter cet article
19 août 2006 6 19 /08 /août /2006 01:06

Cet article fait partie de la serie sur le grand voyage en Chine a l'ete 2006, au Shanxi, Tibet, Sichuan, a Hong-Kong, Nankin, et dans le Henan. Voici la page principale.



Voici quelques reponses aux questions que l'on peut habituellement se poser a propos d'un voyage au Tibet. C'etait un pays ferme dans les annees 80, mais maintenant on y rentre (presque) comme dans un moulin.

Faut il un permis special ? Un visa chinois, bien sur. En theorie, il faut aussi le permis TTB (du nom du Tibet Travel Bureau). On peut se le procurer en un jour ou deux a Pekin dans leurs locaux a Dongzhimen, pour 850 Yuan, mais ca fait mal. Cela inclut trois nuits au Snowland Hotel (si ils ont des places...), des transports vers l'aeroport, et en ville, mais ca cote encore tres cher. Ce permis est necessaire pour acheter des billets d'avion soi-meme. Mais l'agence TTB est ravie d'acheter les billets pour vous... Si on prend un billet de train, on peut se voir demander le permis au moment de l'achat, ou pas. On n'a pas eu ce probleme, mais des touristes n'ont pu acheter que jusqu'a Golmud a cause de ca, et ont du completer le billet a l'arrache en y arrivant. Les controles existent peut-etre des fois a Lhasa, mais on n'a vu personne a qui c'etait arrive. Par contre, un japonais qui venait depuis le Sichuan par la route a failli etre expulse, et a ete contraint de rebrousser (en theroie) chemin parce qu'il voyageait sans permis sur une route non ouverte aux etrangers. Depuis Chengdu, des agences font des packs vol+permis a des prix raisonnables (en tout cas mieux qu'a Pekin...). L'explication est aussi claire que la regulation, et ces permis vont probablement disparaitre.

Sur place, faut-il des permis pour voyager ? Oui, mais si on loue une jeep, l'agence s'occupe de tout, pas de probleme. Si on est a pied ou a velo, il faut preparer un peu mieux sans doute.

Peut-on aller en train au Tibet ? Oui ! http://chinayak.over-blog.com/article-3387005.html Le train etait prevu pour 2010 dans le guide du routard 2005-2006, pour 2007 dans le Lonely planet 2005, et on l'a pris le 24 juillet 2006, moins d'un mois apres l'inauguration. Le prix : 389 en assis dur, 813 en couche dur, et dans les 1200 en couche mou. Devant l'affluence, il faut au moins 5 jours de delais pour un siege, et 10 pour une couchette. On peut acheter les billets directement a la gare, si le guichetier n'est pas penible. J'ai pris les notres au guichet 26 de la gare centrale de Pekin. 5 villes ont des trains directs vers Lhasa : Chongqing, Xining, Chengdu, Lanzhou, et bien sur Pekin. Depuis Chengdu, Chongqing ou Pekin, il faut compter dans les 48h.

Mange t'on bien au Tibet ? Oui, si on mange chinois... A Lhasa, on peut manger tibetain pas trop mal : http://chinayak.over-blog.com/article-3395540.html Mais a la campagne, c'est a deconseiller aux ames sensibles...

Les hotels ? Minables des qu'on cherche du bas de gamme hors de Lhasa. Le top : un hotel a Lhatse, pas celui conseille par le guide car plein, nous chargeant 40 euros chacun pour une chambre de trois, des trous a l'etage en guise de toilettes, et pas de douches dans l'hotel. Les couvertures style moyen-age sont, pour une fois, de vraies antiquites.

Le mal d'altitude ? On y a echappe, mais on a ete prudents sur l'augmentation d'altitude pour les nuits apres le depart de Lhasa. Notre amie grecque a passe le week-end au lac Nam-Tso (http://chinayak.over-blog.com/article-3407588.html) clouee au lit a cause de ca. Et ca peut etre grave si on n'en tient pas compte et qu'on ne redescend pas - le seul remede efficace...

Le prix d'un tel voyage ? Passe le billet France-Chine incompressible, le prix decroit avec le temps dont on dispose. 400Y pour Pekin Lhasa en 48h de train, mais 2500Y pour 3h d'avion... 5-6000Y pour une jeep Lhasa-Everest-Lhasa avec tous les monasteres en 5 ou 6 jours, mais pas grand chose si l'on tente le stop, et rien si on fait du velo ! Et l'achat obligatoire de souvenirs a Lhasa est d'autant plus couteux qu'on n'a pas pris le temps de negocier...

Est-ce beau ? La question ne se pose meme plus... En plus beau panorama, j'opterais pour le site de Gyantse. Voir la premiere video de l'article http://chinayak.over-blog.com/9-categorie-774459.html, c'est une merveille !

C'est tout pour les questions que je me pose, mais il en manque forcement un paquet... les commentaires sont la pour ca !

Repost 0
Published by Yak - dans Tibet 藏
commenter cet article
10 août 2006 4 10 /08 /août /2006 18:32

Cet article fait partie de la serie sur le grand voyage en Chine a l'ete 2006, au Shanxi, Tibet, Sichuan, a Hong-Kong, Nankin, et dans le Henan. Voici la page principale.



Beurre de yak vendu dans la rue. On trouve des dizaines de magasins de ce style. Nous avons goute le beurre de yak sur une sorte de pseudo-pain : c'est relativement infect... malheureusement Image Hosted by ImageShack.us
Trompes souvenirs. Facile a emporter...

Image Hosted by ImageShack.us
Minaret de la ville. Le quartier musulman est assez different du reste, et on y tombe tres vite depuis le Barkhor

Image Hosted by ImageShack.us

Entree de la mosquee, en arabe tibetain et chinois (c'est peut-etre du ouighour, mais bon...)

Image Hosted by ImageShack.us 

Echoppes musulmanes

Image Hosted by ImageShack.us 

Vente de legumes dans la rue : 10 etals consecutifs presentant tous les memes legumes appetissants, ca fait du bien aux yeux !

Image Hosted by ImageShack.us


Repost 0
Published by Yak - dans Tibet 藏
commenter cet article
10 août 2006 4 10 /08 /août /2006 17:33

Cet article fait partie de la serie sur le grand voyage en Chine a l'ete 2006, au Shanxi, Tibet, Sichuan, a Hong-Kong, Nankin, et dans le Henan. Voici la page principale.



La journee d'aujourd'hui s'annoncant plutot tranquille, nous avons loue des velos pour nous rendre au monastere de Drepung situe a seulement 8 km du centre ville de Lhasa. C'est le monastere le plus important au Tibet, l'ancienne residence des Dalai-lama (jusqu'a ce que le 5e construise le Potala).

Les velos sont tout juste bons pour la casse... pedales tordues, freins quasi-inexistants, selles de torture, roues voilees ! Des que ca monte un peu la balade se transforme en calvaire. Et avec 300Y de caution par velo et notre minabl antivol bloquant legerement la roue arriere, nous prions pour que nos poubelles ne tentent pas des voleurs aveugles ou stupides.

Tous les trois sur nos bolides devant l'entree du monastere.

Image Hosted by ImageShack.us

J'avoue honteusement que des que la route a commence a monte, Sebastien et mi sommes descendus pour pousser nos velos pendant plus d'une demi-heure... Raph nous a rejoints a mi-parcours, mais il aurait sans doute pu continuer. Ces velos pesent un poids incroyable ! Leur rapport poids-performance bat tous les records.

 

Rochers peints de formules sacrees


Image Hosted by ImageShack.us

Une facade du monastere, avec la traditionnelle bouilloire solaire


Image Hosted by ImageShack.us

Un interieur de chapelle


Image Hosted by ImageShack.us

Dans un hall d'assemblee


Image Hosted by ImageShack.us

Moines au sommet du monastere


Image Hosted by ImageShack.us

Preparation de la procession


Image Hosted by ImageShack.us

Moine soufflant dans un coquillage et emettant un bruit impressionnant pour la taille de l'instrument


Image Hosted by ImageShack.us

Assemblee de moines avant la procession


Image Hosted by ImageShack.us

Traditionnelles trompettes gigantesques, comme dans Tintin au Tibet (que je n'ai pas reussi a trouver en tibetain, meme si je suis sur qu'il existe. J'ai seulement recolte des regards ebahis ou amuses des vendeuses)

Image Hosted by ImageShack.us
Salle ou dorment les moines. Dortoir, quoi !


Image Hosted by ImageShack.us
Gargouille attachee a une echarpe de soie, objet religieux extremement courant au Tibet


Image Hosted by ImageShack.us

Ils jouent aussi au scrabble !!! Plus serieusement, je n'ai aucune idee de ce que cela represente, desole!


Image Hosted by ImageShack.us

Autre interieur de chapelle. Une fois qu'on a paye pour prendre des photos en interieur, autant en prendre!


Image Hosted by ImageShack.us

Sympathiques moines avant la procession.


Image Hosted by ImageShack.us

Nous avons la chance incroyable d'assister a un defile des moines du monastere. Ils sont 800 aujourd'hui, alors qu'ils etaient 10000 en 1950. A ce moment, le monastere etait independant, avec des terres aux alentours et 20000 serfs travaillant pour lui. Il etait separe en colleges autonomes d'influence et de renommee differente, et les chiffres que je viens d'avancer ne concernent en fait que le college le plus prestigieux, Loseling.

La trompe assure le bruit de fond, et les moines chantent divers airs religieux. Ils sont tous sauf austeres, plaisantent pendant la procession, un telephone pendant qu'un autre sort son appareil photo, ils n'ont pas franchement l'air triste !

Repost 0
Published by Yak - dans Tibet 藏
commenter cet article
10 août 2006 4 10 /08 /août /2006 17:14

Cet article fait partie de la serie sur le grand voyage en Chine a l'ete 2006, au Shanxi, Tibet, Sichuan, a Hong-Kong, Nankin, et dans le Henan. Voici la page principale.



La ville de Shigatse, deuxieme plus grande au Tibet (40 000 habitants tout de meme ! non je n'ai pas oublie un zero...) est principalement celebre pour le monastere Tashilhumpo, demeure historique des Panchen Lamas, deuxiemes dignitaires religieux apres les Dalai-lamas. Ne nous appesantissons pas sur l'histoire tragique du 10e, d'abord pantin aux mains des chinois avant de devenir un heros pour son peuple et de mourir dans des circonstances douteuses en 1989. Le 11e est une jeune garcon, qui vit en residence surveillee a Pekin, mais dont la photo arbore toutes les pieces du monastere.

Passons donc a quelques photos !

Raph et Seb en train de tourner les nombreux moulins a priere.

Image Hosted by ImageShack.us

Des pelerines devant un des temples. Cela fait plaisir de trouver un lieu ou les trois quarts des gens sont des vrais pelerins et pas des touristes. Soit dit en passant, les pelerins tibetains, et surtout les vieilles pelerines, sont plus presses qu'un groupe de japonais lors de leur passage ! Leur but est de reverer un maximum de divinites en un minimum de temps, et leur petite taille leur permet de se faufiler partout en doublant la plupart des gens moins presses.

  Image Hosted by ImageShack.us

 Une fresque murale, et des pieces et billets colles sur le mur a cote. Ces temples regorgent de billets, generalement des billets de 1 jiao (1 centime d'euro). On peut s'en procurer 100 a la banque contre 10 yuan, et ils servent aussi bien dans les monasteres que pour les innombrables mendiants plus ou moins insistants que l'on rencontre dans les rues, ou qui passent entre les tables des restaurants. Au passage, une habitude qui nous a surpris : faire une donation et reprendre sa monnaie. Par exemple, on laisse 1Y et on reprend 9 billets de 1 Jiao. C'est ce qu'ont fait Seb et Raph a drepung : laisser 5 jiao pour pouvoir recuperer deux billets de 1 fen (1 centieme de yuan), qui n'ont plus cours aujourd'hui !

Image Hosted by ImageShack.us

Dans les rues du monastere. Un monastere est un vrai village (ville), qui pouvait abriter plusieurs milliers de moines avant l'arrivee des chinois. A cette epoque, le Tibet comptait 600 000 moines et nonnes, soit 10% de la population ! Imaginez 6 millions de moines en France...

 Image Hosted by ImageShack.us

Un palais dans le monastere

 

 Image Hosted by ImageShack.us

Vue d'ensemble de Tashilumpo

 Image Hosted by ImageShack.us

Repost 0
Published by Yak - dans Tibet 藏
commenter cet article
9 août 2006 3 09 /08 /août /2006 14:05

Cet article fait partie de la serie sur le grand voyage en Chine a l'ete 2006, au Shanxi, Tibet, Sichuan, a Hong-Kong, Nankin, et dans le Henan. Voici la page principale.



Au cours de notre sejour au Tibet, nous avons eu plusieurs fois l'occasion d'etre heberges, ou de prendre le the chez des authentiques familles de paysans tibetains. Voici quelques photos, videos, et remarques a propos de ce mode de vie si different du notre.





Le beurre de yak n'est pas conserve au frais. Les tibetaines le manient allegrement a la main juste apres avoir manipule des bouses de yak.

La main de la tibetaine qui nous heberge ne recule devant rien : beurre, bouses, et braises qu'elle deplace  dans le feu sans ciller !

Image Hosted by ImageShack.us

Les gens crachent par terre dans la maison. Le sol est en terre, meme a l'etage. Version plus hygienique : cracher dans sa main et jeter le tout dans la fenetre, mais a reserver a de gros morceaux.

La robe a poche ventrale qui fait paraitre presque obese une tibetaine tout a fait bien portante. Elles peuvent y mettre toutes sortes de chose.

Image Hosted by ImageShack.us

Les gamins ont leur cuiller attachee autour du cou en permanence. Pour ne pas trop melanger leur salete, ou pour gagner du temps ? De maniere generale, les tibetains se lavent extremement peu, et leur visage est souvent noir de crasse. Cela protege du soleil, entre autres.

Dans la cuisine-salle a manger-chambre a coucher, toute la famille dort en meme temps. Pour se rechauffer, la grand mere et le marmot dorment ensemble nus sous la meme couverture. Je ne sais pas vraiment comment les couples font leurs affaires...

La source d'eau n'est pas vraiment regardee avec beaucoup d'attention. Certes, toute l'eau est bouillie, mais quand meme, ils pourraient eviter de la recuperer juste a cote de l'endroit ou les gens font explicitement leurs besoins naturels.

Tout s'essuie sur la robe, des restes de nourriture a son nez quand on se mouche. Les vetements de chacun, grands et petits, semblent ne jamais etre laves.

La religion est extremement importante. On trouve dans chaque maison ou chaque village des moulins a priere. La mamie peut passer des heures a le tourner en marmonnant des prieres.

Les gamins mangent des boules de riz aussi grosses que des petites miches de pain, et dont l'apparence est trompeuse : je croyais vraiment qu'ils tenaient du pain a la main quand on est arrives.

Les toilettes ne sont pas dans la maison. En tout cas, on  nous a bien dit d'aller dehors. Mais j'ai quand meme eu un doute en voyant ces trous dans une piece de la maison. Peut-etre des reserves de quelque cereale ? Le drame si je n'avais pas demande avant... Car oui, les toilettes ressemblent generalement a ca ici...

Image Hosted by ImageShack.us

Meme dans les coins tres recules, on a vu le telephone fixe, voire une tele et un lecteur DVD !

Image Hosted by ImageShack.us

Affiches de propagande dans leurs propres maisons. Le petit guide prononcait avec peine les noms de Mao, Deng Xiaoping et Jiang Zemin. Ces affiches la annoncent un age d'or de modernisme pour le Tibet. Mais alors, comment feraient ils sans touristes ?



Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Vue du village Lungchang, tout de meme perche a 4600m.


Image Hosted by ImageShack.us

repas devant le village

Image Hosted by ImageShack.us
Vue du toit de la maison


Image Hosted by ImageShack.us

Ce n'est bien entendu pas un requisitoire contre les tibetains, bien au contraire, ils etaient la plupart du temps extremement accueillants et curieux a notre egard !

Voila la chambre dans laquelle nous avons passe la nuit.

Image Hosted by ImageShack.us
Repost 0
Published by Yak - dans Tibet 藏
commenter cet article
9 août 2006 3 09 /08 /août /2006 13:59

Cet article fait partie de la serie sur le grand voyage en Chine a l'ete 2006, au Shanxi, Tibet, Sichuan, a Hong-Kong, Nankin, et dans le Henan. Voici la page principale.



Le matin du 7 aout, alors que nous emergeons difficilement du lit apres cette froide nuit a 5200m d'altitude, je sors tout de meme de la tente "Everest View Guesthouse", et la...






C'est grandiose ! Pour etre sur d'avoir bien vu, voila toute une batterie de photos du Mont Everest (8848m), que les tibetains appellent Mt Qomolangma (珠穆朗玛峰).

Image Hosted by ImageShack.us

A 8h30 devant sa majeste

Image Hosted by ImageShack.us

Le camp de base, assez morne

Image Hosted by ImageShack.us

Plaque commemorative, et pas une seule fois le mot Everest marque sur un panneau officiel. Toujours Qomolangma

Image Hosted by ImageShack.us

Le meme, pour changer...

Image Hosted by ImageShack.us

Toujours lui

Image Hosted by ImageShack.us

Encore la pointe, au climat extremement variable

Image Hosted by ImageShack.us

Ennuagement progressif. A 9h20

Image Hosted by ImageShack.us

9h35

Image Hosted by ImageShack.us

9h50. Et c'est ca que voit une bonne partie des touristes...

Image Hosted by ImageShack.us

La plaque de notre palace

Image Hosted by ImageShack.us

Le glacier. Le camp 2 est cense etre juste avant, et le camp 3 (6300m) juste apres. Mais il s'agit peut-etre d;un autre glacier plus haut.

Image Hosted by ImageShack.us


Vu que nous sommes deja acclimates a ces hautes altitudes (4 ou 5 jours a plus de 4500m, et deja deux nuits a 5200), nous souhaitons poursuivre notre chemin et se rapprocher un peu plus du toit du monde. Seulement voila, pour eviter les accidents dus au mal d'altitude, des amendes exorbitantes (200$) sont distribuees a quiconque franchit le camp de base sans guide, et les guides sont a des tarifs freinant tout enthousiasme (400Y par personne).

Au lieu de progresser en direction des camps avances, nous partons donc sur les flancs de la vallee, autant dans le but de voir mieux l'Everest que de pulveriser notre record d'altitude. La montee est difficile, car acclimates ou non, on manque toujours d'oxygene au dessus de 5000m ! L'absence de chemin ne nous facilite pas la tache, et comme on n'est pas vraiment surs d'etre autorises a grimper de ce cote on essaie d'eviter les passages trop en vue depuis le fond de vallee. Apres de nombreux allers et retours, bloques par les elements naturels (torrents ou falaises), nous nous arretons sous des drapeaux de priere tibetains montes la par des pelerins audacieux, et voila la vue qu'on a depuis ici :



Avec une bonne dose d'optimisme, on doit etre vers 5600m, mais toujours loin de la neige. Dans cette region, il semble qu'il faille aller a plus de 6000m pour esperer l'atteindre. Ce sera donc pour un autre voyage !

Raphael, au point ou nous avons ete bloques en remontant une riviere

Image Hosted by ImageShack.us 

Yan au meme endroit


Image Hosted by ImageShack.us
L'Everest vu depuis 5600m. Ok, peu de changement...

Image Hosted by ImageShack.us

Aux drapeaux de priere

Image Hosted by ImageShack.us


Notre tente est aussi confortable que les autres, d'ailleurs le prix de l'hebergement est le meme partout, Hotel California, Everest GuestHouse, Hotel Einglish (si...) ou Everst  view Guesthouse, s'est a dire 40Y par personne par nuit. Nous ne passerons pas des jours stressants ici. On se fait servir les repas au lit, bien au chaud sous les nombreuses couvertures, et on ne sort plus que s'il fait beau !

Photos de l'interieur

Image Hosted by ImageShack.us

Au reveil, pancakes au lait concentre servies au lit...

Image Hosted by ImageShack.us


Pour le chemin retour, nous preferons la marche aux charrettes, ce qui nous laisse encore pas mal de temps pour contempler cette montagne sacree.

Image Hosted by ImageShack.us

Les aventuriers

Image Hosted by ImageShack.us 

Sur la route du retour, Yan et Seb


Image Hosted by ImageShack.us
Dernier regard ?

Image Hosted by ImageShack.us


De retour au monastere Rongbuk le 8 aout vers 13h, quelle n'est pas notre surprise de voir deja notre chauffeur, alors que nous n'avions rendez-vous que le soir ! La raison est malheureusement simple a comprendre : craignant que sa voiture tombe en panne, il a pris un jour de marge, et sa voiture est effectivement la en rade dans un coin vraiment recule du Tibet... Une dizaine de personnes s'affaire autour et sous la carrosserie, ils ont demonte la boite de vitesse, et notre jeune et sympathique ami nous annonce que nous ne rentrerons pas avec lui, qui fera surement le voyage retour tracte par un collegue...

Heureusement pour nous, l'agence a bien pris les choses en main et notre nouvelle voiture est prete a partir. Enfin, si elle arrive a demarrer...

Nos deux voitures en reparation sous le regard narquois du Mont Everest. La premiere n'a que le capot ouvert, c'est heureusement la nouvelle ! Celle de devant, par contre, souffre d'u mal plus grave.

Image Hosted by ImageShack.us

 

 

Repost 0
Published by Yak - dans Tibet 藏
commenter cet article